APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Vo / environnement : un projet de reboisement lancé à Wogba


  28 Juin      5        Environnement/Eaux/Forêts (6790),

 

Vogan, 28 juin (ATOP) – L’association Familles engagées pour le développement inclusif en Afrique (FEDIA) a officiellement lancé, le jeudi 27 juin, le projet ‶Reboisement et promotion des activités économiques des femmes (PR-PAEF) dans le village de Wogba (préfecture de Vo) ″, une localité à 5 km au sud-est de Vogan, dans la commune Vo 1.
Le projet est un sous projet du projet de ‶Renforcement de la résilience au changement climatique des communautés côtières du Togo (R4C-Togo)″ dans sa composante 2. Il est financé par Fonds pour l’environnement mondiale (FEM) et l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) avec l’appui technique de l’Office de développement des eaux et forêts (ODEF).
Ce projet d’un an, vise à restaurer la couverture végétale pour stabiliser et préserver les bernes de la route Wogba-Anyronkopé de l’érosion et à soutenir les activités de transformation des produits agricoles des femmes de Wogba. Il s’agit également de reboiser 2 km des bords d’une piste rurale (de part et d’autre) pour les stabiliser afin de restaurer le paysage et l’écosystème fragilisés par l’érosion et aussi d’appuyer les activités génératrices de revenus de 40 femmes transformatrices de manioc et de noix de palme de moins de 35 ans avec un kit d’outillage. Il consistera à stabiliser les abords de cette route par des arbres plantés d’essences différentes, entre autres, le khaya senegalensis, l’acacia siaméa pour amoindrir l’érosion due au ruissèlement des eaux et donner de la beauté au paysage le long de la voie. Il sera aussi question de renforcer les capacités techniques des femmes bénéficiaires du projet afin qu’elles produisent davantage des produits dérivés du manioc et de la noix de palme.
Le chef du village de Wogba, Agbémaplé Kodjo Kouwonou IV représentant le maire de la commune Vo 1 s’est réjoui de ce projet et a lancé un appel aux acteurs et à tous ses administrés de contribuer à sa réussite.
L’expert en changement climatique sur le projet R4C-Togo, Dr Agbessi Eric et le directeur préfectoral de l’Environnement et des ressources forestières de Vo, Cdt Nayabi Limbila ont éclairé la population sur le projet, les causes et conséquences des changements climatiques ainsi que les approches de solution.
La présidente du conseil d’administration de l’association FEDIA et sa coordinatrice, Mmes Padayodi Pialo et Vikum Akossiwa ont invité la population à s’approprier le projet pour atténuer les effets du changement climatique et réussir leurs activités génératrices de revenus. Elles ont exhorté la population à prendre soin des jeunes plants afin de bénéficier d’autres projets dans le futur.
La mise en terre de quelques jeunes plants sur la route Wogba-Anyronkopé par les membres de l’association FEDIA et les bénéficiaires du projet a mis fin au lancement de projet.

Dans la même catégorie