AGP Guinée: 100 OPJ et autres fonctionnaires de justice reçoivent leur habilitation à Forécariah AGP Guinée : Le barreau décide de boycotter les audiences jusqu’au 31 juillet pour protester contre ce qu’il qualifie ‘’d’arrestations et détentions arbitraires’’ ANG Política/Porta-voz da Coligação PAI Terra Ranka considera que não há condições para a realização de eleições no ano em curso ANG Comunicação Social/CNOI qualifica de “incursão odiosa” contra o Presidente da República a nota de protesto do Sindicato dos Jornalistas Angolanos ACI Turquie/Politique: Le diplomate turc réitère la volonté de son pays à défendre la liberté des citoyens APS Le dialogue sera de mise entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants, selon Moustapha Guirassy AIB Burkina : les jeunes du Nord invités à s’engager sans réserve dans la lutte anti-terroriste. ANG Política/Presidente da República marca eleições legislativas antecipadas para 24 de novembro MAP Le Maroc en mesure de produire jusqu’à 70% de ses besoins en médicaments (ministre) ACI Congo/Santé: Le gouvernement reçoit 230 mille doses de vaccin Bcg pour les enfants

Yopougon abritera la cérémonie officielle de la JIF 2023 le 30 mars (MFFE)


  6 Mars      157        Société (45909),

 

Abidjan, 06 mars 2023 (AIP) – La commune de Yopougon (Abidjan Ouest) va accueillir, le jeudi 30 mars 2023, la célébration officielle de la Journée internationale de la femme (JIF) en Côte d’Ivoire, avec pour thème « Innovation technologiques et digitales : leviers pour l’inclusion sociale et économique des femmes et des jeunes filles en Côte d’Ivoire ».

Cette célébration sera placée sous le parrainage de la Première dame, Dominique Ouattara, rapporte une note d’information du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant (MFFE) transmise à l’AIP, dimanche 5 mars.

La JIF 2023 ne sera donc pas célébrée à la date du 08 mars en raison de la demande de l’Organisation des Nations Unies (ONU) qui invite tous les Etats à célébrer, cette année, l’événement à son siège à New York.

Ainsi, une délégation ivoirienne conduite par la ministre Nassénéba Touré séjourne à New York. Elle prend part à la 67e Commission de la condition de la femme (CSW). Une rencontre annuelle des Nations Unies pour plancher sur les conditions des femmes.

Cette année l’accent est mis sur la technologie à travers le thème international « Favoriser l’innovation inclusive et le changement technologique pour renforcer l’autonomisation des femmes et des filles et créer des espaces numériques plus sûrs ».

La JIF 2023 explorera donc l’impact de l’écart entre les sexes dans le numérique sur l’élargissement des inégalités économiques et sociales. La rencontre mettra également en évidence la nécessité de protéger les droits des femmes et des filles dans les espaces numériques et de s’attaquer à la violence basée sur le genre en ligne et facilitée par les TIC.

La délégation ivoirienne est composée de représentants d’institutions, de ministères et des organisations de la société civile. L’année dernière, le lobbying de la ministre Nassénéba Touré a permis à la Côte d’Ivoire d’être élue au conseil d’administration d’ONUFemme pour une période de quatre ans et au conseil d’administration de la Commission de la condition de la femme pour trois ans.

Dans la même catégorie