MAP Clôture à Abidjan du Salon des collectivités territoriales : le stand du Maroc primé «Meilleur stand» MAP Le Nigeria et l’UNICEF signent un protocole de transfert pour protéger les enfants rencontrés lors d’opérations militaires MAP Présidentielle au Nigeria: Des milliers de partisans de Peter Obi défilent à Lagos MAP Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud MAP Abidjan : séance de travail sur le projet de sauvegarde et de valorisation de la baie de Cocody MAP Burkina: Damiba appelle les militaires à « revenir à la raison » MAP Election présidentielle au Nigeria: Quatre candidats s’engagent pour la « paix » civile GNA Justice system to be more robust, dependable, and acceptable – Chief Justice GNA The pact with Rabat is in Force- Head of Spanish Diplomacy GNA ECG extends weekend working hours over prepayment challenge

ZAHRA IYANE THIAM APPELLE À LA « PAIX » ET À LA « SÉRÉNITÉ »


  23 Janvier      20        Politique (20857),

   

Dakar, 23 jan (APS) – Zahra Iyane Thiam, la candidate de la coalition Benno bokk yaakaar (majorité) à la mairie de Sicap-Liberté, a appelé au « calme » et à la « sérénité ».

« Nous rendons grâce à Dieu qui nous a permis d’assister aux élections municipales du 23 janvier 2022. Nous resterons sereins parce qu’une victoire ou une défaite n’est pas le plus important. L’essentiel est que nos institutions se consolident et qu’il y ait la paix et la sérénité. Nous appelons nos militants à la paix et à la sérénité », a-t-elle fait valoir.

Elle réagissait, après avoir voté, dimanche, au bureau n°3 du Centre social de la Liberté 3.

« Je pense que les populations ont fini d’avoir fait leur choix, il reste aujourd’hui, à le matérialiser à travers le scrutin. Nous espérons que ce sera un scrutin qui se passera dans la paix, le calme et dans la sérénité puisqu’après tout, nous sommes tous des sénégalais et seul, le peuple devra s’en sortir vainqueur de ces échéances », a indiqué Mme Thiam, également ministre de la Microfinance et de l’Economie solidaire.

Elle a salué le déroulement du scrutin, reconnaissant toutefois « qu’il y a eu quelques incidentes ». « Mais, c’est normal pour une élection », a estimé la candidate à la mairie de la Sicap Liberté.

« Nous espérons que cela va se dérouler jusqu’à la fin de la journée et nous appelons toutes les populations à sortir massivement pour concrétiser leur choix », a-t-elle ajouté.

Réagissant sur les éventuels fraudes et transferts, elle a déclaré que, « transfert, fraude, ce n’est pas le jour de l’élection. Il faut demander à ces populations qui sont au niveau du centre. Le processus électoral de même que le fichier ont été audité et le fichier ».

« Ce sont des paroles de politiciens. Le plus important aujourd’hui est que les populations font leur choix librement. Toute la violence qui a émaillé la campagne ne démontre pas qu’il y a fraude. Ceux qui le disent sont les faibles qui ont peur », a avancé, Zahra Iyane Thiam.

Toutefois, a-t-elle regretté, « nous avons subi beaucoup d’attaques pendant la campagne. A la suite de cela, il y aura des poursuites car cela ne peut pas rester impuni. On ne peut pas toujours indexer le pouvoir ».

« Aujourd’hui, nous sommes martyrisés, attaqués, violentés pourtant, l’on se tait. Ces fraudes n’existent pas et je n’y crois pas. Je suis assez républicaine pour ne pas verser dans cela. Ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est d’aller vers les populations avec mon programme le défendre et leur laisser le choix libre », a-t- elle conclu.

Dans la même catégorie