Les étudiants de l’université de Niamey condamnent les attaques meurtrières récurrentes dans le pays AIB Burkina : Le gouvernement et ses partenaires échangent autour de la production agro-sylvo-pastorale AIB Burkina : l’Etat préconise des formations professionnelles privés aboutissant à l’auto-emploi AIB Fada N’Gourma : Plusieurs élèves blessés suite à des échauffourées avec les FDS GNA Australian High Commission supports training of women in dairy processing GNA ACET launches call for SMEs into Business Transformation Programme GNA Murder suspect weeps as he awaits committal proceedings MAP Grand Prix 4* de Gorla Minore en Italie : Le cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar se classe 3ème APS ENTRE 500 ET 700 PARTICIPANTS ATTENDUS AU 6E FORUM DE LA FINANCE ISLAMIQUE (ORGANISATEURS) GNA COVID-19: All set for second dose vaccination in Ashanti

La Fondation Rockefeller confie à la BAD son fonds fiduciaire pour l’agriculture et l’emploi des jeunes


  4 Juin      44        Businesses (191), Economy (10606), Finance (368),

   

Abidjan, 03/06/2018 (MAP) – Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) s’est approprié un nouveau fonds, le « Fonds fiduciaire Rockefeller », initialement doté de 3 millions de dollars USD, dans le cadre d’un effort conjoint avec la Fondation Rockefeller en vue de contribuer à propulser la transformation de l’Afrique.

Avec cette dotation initiale, le Fonds fiduciaire appuiera les activités de la Banque, notamment en ce qui concerne deux de ses cinq priorités stratégiques, appelées « High 5 ».

Ainsi, dans le cadre de la priorité « Nourrir l’Afrique », le Fonds viendra en soutien à la Plateforme Leadership pour l’Agriculture, un réseau de ministres africains des Finances et de l’Agriculture créé par la fondation Rockefeller.

Concernant la priorité « Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique », le Fonds appuiera le programme Codage pour l’emploi de l’initiative « Des emplois pour les jeunes en Afrique », programme qui a pour but d’accroître l’emploi et l’entrepreneuriat inclusifs parmi les jeunes en Afrique.

« Nous sommes ravis de nous lancer dans cette action avec la Fondation Rockefeller. Il s’agit du coup d’envoi d’opérations de grande envergure dans quelques domaines distincts », a déclaré Jennifer Blanke, vice-présidente chargée de l’agriculture et du développement humain et social à la BAD.

« Malgré toute l’importance de ce financement, ce qui compte avant tout, ce n’est pas tant l’argent, mais le partenariat », a-t-elle insisté.

Le Fonds fiduciaire Rockefeller viendra compléter les efforts que la BAD déploie en vue de d’assurer la transformation de l’Afrique au cours des dix prochaines années en mobilisant ses propres ressources afin d’accroître sensiblement le financement du développement au profit de ses pays membres régionaux.

Le Fonds fiduciaire Rockefeller est la deuxième collaboration officielle de la BAD avec une organisation philanthropique, la première étant celle qui a donné lieu, en mars 2015, au Fonds fiduciaire Bill et Melinda Gates.

Dans la même catégorie