APS LIVERPOOL PROFITE DE LA COMPLICITÉ RETROUVÉE ENTRE MANÉ ET SALAH (MÉDIAS APS LES « JALONS’’ D’UNE IMPRIMERIE NATIONALE DE TYPE NOUVEAU APS LOCALES 2022 : LA CAMPAGNE DÉMARRE LE 8 JANVIER (CNRA) APS THIÈS : LE HAUT CONSEIL DU DIALOGUE SOCIAL LANCE UNE CARAVANE DE FORMATION DES PARTENAIRES SOCIAUX APS EDOUARD MENDY NOMINÉ POUR LE TITRE DE PERSONNALITÉ SPORTIVE AFRICAINE DE L’ANNÉE, DE LA BBC AGP Guinée/football : Le comité de normalisation déjà installé (FIFA) AIP La Côte d’Ivoire veut se doter d’une agence spatiale ( ministre) AIP La 2ème édition du forum GMES-Afrique planche sur la mise œuvre de la 2nd phase du programme APS IDRISSA DIABIRA RAPPELLE L’IMPORTANCE DE LA DIGITALISATION DE L’ADMINISTRATION APS LE SCRUTIN PRÉSIDENTIEL GAMBIEN A ÉTÉ LIBRE, FIABLE ET TRANSPARENT (OBSERVATEURS)

Côte d’Ivoire / Le commissariat du Hadj évalue le niveau de préparation des candidats au pèlerinage à Dabou


  30 Juin      47        revue de presse (779), Society (31217),

   

Dabou, 30 juin 2018 – (AIP) – Une délégation du Commissariat du Hadj 2018 a bouclé, mercredi, à Dabou sa tournée d’évaluation de la formation des candidats au pèlerinage à la Mecque.

Il ressort de cette tournée, menée concomitamment sur l’ensemble du territoire national sur la période du 22 au 27 juin, que les pèlerins de Dabou rencontrés à la grande mosquée de Dioulabougou et sur la radio locale comme ceux de Jacqueville, Grand Lahou et Sikensi ont été formés dans 26 des 28 modules contenus dans le guide du pèlerin au Hadj.

Selon l’imam de la mosquée Al Fourkhane d’Abobo avocatier dépôt 9, Sylla Ahmed, qui conduisait la délégation du Commissariat du Hadj pour les Grands ponts, cette tournée d’évaluation s’inscrit dans le cadre de la politique de formation rapprochée entreprise par le Commissariat national au Hadj qui ambitionne de donner aux pèlerins ivoiriens les rudiments nécessaires pour le bon déroulement du pèlerinage en terre sainte à Médine.

« Pour que Dieu accepte nos prières, il faut connaitre ces prières, accomplir tous les rites qui figurent au programme du pèlerinage », a-t-il indiqué.

Aussi a-t-il exprimé sa satisfaction pour le travail abattu par le point focal du Hadj basé à Dabou qui a dispensé l’essentiel de la formation aux candidats remplissant les conditions de participation à l’édition 2018 du Hadj.

« Malgré les difficultés liées à l’analphabétisme de nos parents, nous sommes satisfaits du travail abattu et pouvons affirmer avec certitude que les candidats au pèlerinage pourrons se rendre à Médine sans trop de risque », s’est-il satisfait, précisant les deux autres modules relatives aux questions sanitaires et sécuritaires leur seront enseignés avant le départ prévu au début du mois de juillet.

Une centaine de pèlerins iront de Dabou pour la Mecque cette année pour accomplir le cinquième pilier obligatoire de l’islam pour tout musulman qui en a les moyens.

(AIP)

bec/aaa/tm

Dans la même catégorie