Les étudiants de l’université de Niamey condamnent les attaques meurtrières récurrentes dans le pays AIB Burkina : Le gouvernement et ses partenaires échangent autour de la production agro-sylvo-pastorale AIB Burkina : l’Etat préconise des formations professionnelles privés aboutissant à l’auto-emploi AIB Fada N’Gourma : Plusieurs élèves blessés suite à des échauffourées avec les FDS GNA Australian High Commission supports training of women in dairy processing GNA ACET launches call for SMEs into Business Transformation Programme GNA Murder suspect weeps as he awaits committal proceedings MAP Grand Prix 4* de Gorla Minore en Italie : Le cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar se classe 3ème APS ENTRE 500 ET 700 PARTICIPANTS ATTENDUS AU 6E FORUM DE LA FINANCE ISLAMIQUE (ORGANISATEURS) GNA COVID-19: All set for second dose vaccination in Ashanti

Mise en place d’un nouveau conseil exécutif de l’Association des femmes professionnelles de la Communication


  3 Juillet      23        Society (27153), Women's Leadership (335),

   

Bangui, 2 juil. (ACAP)-L’Association des femmes professionnelles de la Communication (AFPC) a mis en place, lors d’une assemblée générale élective samedi 30 juin 2018 à Bangui, un nouveau conseil exécutif composé de sept membres qui seront chargées de défendre les intérêts des femmes communicatrices centrafricaines.

Le nouveau Conseil exécutif de l’AFPC se compose comme suit : président, Nicole Agathe Dayo,

Vice-présidente : Victoire Guiakoué,

Secrétaire Générale, Elise Lugo,

chargée de la Commission sociale, Philomène Ibéré,

chargée de la Commission des Relations Extérieures, Olive Dona Ngamanadé,

chargée de la Commission Production et animation, Séverine Nina Tchéndo.

« Pour  atteindre nos buts, cette association usera des moyens de formation, de plaidoyer, information et sensibilisation en vue  d’amener les filles et femmes centrafricaines à s’intéresser à ce métier », a indiqué la nouvelle présidente, Nicole Dayo.

Créée le 04  mars  2008 suite au constat amer de la faible représentation des femmes dans l’espace médiatiques Centrafricaine, l’AFPC a pour but non seulement d’œuvrer pour l’épanouissement et l’amélioration des conditions de travail des femmes actives dans les médias, mais également de faire la promotion de la femme centrafricaine à travers les médias.

Il convient de mettre à son actif, entre autres, un film documentaire sur les conditions de travail des femmes professionnelles de la communication en 2008 et une campagne de sensibilisation sur la place de la femme dans le processus électoral en 2010 réalisée auprès des partis politiques.

Basile Rébéné/ACAP

Dans la même catégorie