GNA Madina MP calls for peaceful co-existence GNA Greed, dishonesty and hypocrisy must be eschewed in ‘galamsey’ fight – Asantehene GNA COVID-19 has affected blood mobilisation – Dr Srofenyo GNA GSS and Gender Ministry train census grievance redress agents GNA Volta NDC MPs donate to Moslem communities in Hohoe GNA Rastafarian Saga: Applicant not a student of Achimota School–AG GNA Cherish unity as Muslims – Imam urges GNA Excesses by National Security operatives on CitiFM journalists pass for wickedness – Affail Monney GNA KoKMA declares ban on drumming, noisemaking GNA Enforce containerization of transit cargoes– Alhaji Iddisah

Mise en place d’un nouveau conseil exécutif de l’Association des femmes professionnelles de la Communication


  4 Juillet      21        Society (27062), Women's Leadership (335),

   

Bangui, 2 juil. (ACAP)- L’Association des femmes professionnelles de la Communication (AFPC) a mis en place, lors d’une assemblée générale élective samedi 30 juin 2018 à Bangui, un nouveau conseil exécutif composé de sept membres qui seront chargées de défendre les intérêts des femmes communicatrices centrafricaines.

Le nouveau Conseil exécutif de l’AFPC se compose comme suit :
président, Nicole Agathe Dayo,
Vice-présidente : Victoire Guiakoué,
Secrétaire Générale, Elise Lugo,
chargée de la Commission sociale, Philomène Ibéré,
chargée de la Commission des Relations Extérieures, Olive Dona Ngamanadé,
chargée de la Commission Production et animation, Séverine Nina Tchéndo.

« Pour  atteindre nos buts, cette association usera des moyens de formation, de plaidoyer, information et sensibilisation en vue  d’amener les filles et femmes centrafricaines à s’intéresser à ce métier », a indiqué la nouvelle présidente, Nicole Dayo.

Créée le 04  mars  2008 suite au constat amer de la faible représentation des femmes dans l’espace médiatiques Centrafricaine, l’AFPC a pour but non seulement d’œuvrer pour l’épanouissement et l’amélioration des conditions de travail des femmes actives dans les médias, mais également de faire la promotion de la femme centrafricaine à travers les médias.

Il convient de mettre à son actif, entre autres, un film documentaire sur les conditions de travail des femmes professionnelles de la communication en 2008 et une campagne de sensibilisation sur la place de la femme dans le processus électoral en 2010 réalisée auprès des partis politiques.

Dans la même catégorie