GNA STAR Ghana Foundation to develop roadmap to address northern floods GNA Taxi drivers urged to be security conscious GNA Come and let’s build Ghana-Ofori Atta GNA Stakeholders discuss ways to boost support for Micro, small and medium enterprises GNA KGL Group sponsors maiden edition of diasporan investment summit APS AMY MBACKÉ THIAM AUX JEUNES ATHLÈTES : « CROYEZ-EN VOUS-MÊMES ET NE VOUS FIXEZ AUCUNE LIMITE » APS COUPE ARABE U20 : LES LIONCEAUX DOMINENT LES COMORES APS APPEL À UNE SYNERGIE DES ACTEURS CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS APS TOURNOI DUBAI : LES LIONS S’INCLINENT DEVANT OMAN APS DU MATÉRIEL INFORMATIQUE DU PARTENARIAT OPÉRATIONNEL CONJOINT À LA COUR D’APPEL DE SAINT-LOUIS

Sommet historique entre les dirigeants éthiopiens et érythréens à Asmara


  8 Juillet      35        Politics (15565),

   

Addis Abeba, 08/07/2018 (MAP)- Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et le président érythréen Isaias Afwerki ont tenu, dimanche à Asmara (capitale de l’Erythrée), un sommet historique qui pourrait mettre un terme définitif à 20 ans de confrontations militaires, ont indiqué les chaînes publiques des deux pays voisins.

Dans un communiqué publié dimanche, M. Fitsum Arega, directeur de cabinet du Premier ministre éthiopien, a indiqué que les discussions porteront sur les moyens de faire revivre une histoire commune interrompue par deux décennies de conflits.

La visite du Premier ministre éthiopien  »offre une occasion extraordinaire pour promouvoir la paix pour le bien de nos peuples », a déclaré par tweet M. Fitsum Arega.

« Cette visite s’inscrit dans les efforts de normalisation avec l’Erythrée. (M. Abiy) doit discuter avec les dirigeants érythréens de la manière de nous réconcilier », a déclaré le porte-parole du ministère éthiopien des Affaires étrangères, Meles Alem.

Le sommet historique de dimanche, qui est destiné à mettre un terme à des années d’hostilité entre les voisins de la Corne de l’Afrique, fait suite à l’annonce par M. Abiy le mois dernier de la volonté de l’Ethiopie de céder à l’Erythrée un territoire frontalier disputé qu’elle occupe toujours malgré un jugement d’une commission indépendante internationale soutenue par l’ONU datant de 2002.

La frontière commune reste fortement militarisée et son tracé est toujours contesté autour de la ville de Badmé En 2002, la Cour permanente d’arbitrage de La Haye a attribué Badmé à l’Erythrée mais Addis-Abeba a ignoré ce jugement et la ville est restée sous administration éthiopienne.

M. Abiy Ahmed, qui a pris ses fonctions en avril 2018, a déclaré en juin 2018, à la surprise générale, qu’il était prêt à respecter ce jugement international.

Dans la même catégorie