Les étudiants de l’université de Niamey condamnent les attaques meurtrières récurrentes dans le pays AIB Burkina : Le gouvernement et ses partenaires échangent autour de la production agro-sylvo-pastorale AIB Burkina : l’Etat préconise des formations professionnelles privés aboutissant à l’auto-emploi AIB Fada N’Gourma : Plusieurs élèves blessés suite à des échauffourées avec les FDS GNA Australian High Commission supports training of women in dairy processing GNA ACET launches call for SMEs into Business Transformation Programme GNA Murder suspect weeps as he awaits committal proceedings MAP Grand Prix 4* de Gorla Minore en Italie : Le cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar se classe 3ème APS ENTRE 500 ET 700 PARTICIPANTS ATTENDUS AU 6E FORUM DE LA FINANCE ISLAMIQUE (ORGANISATEURS) GNA COVID-19: All set for second dose vaccination in Ashanti

Après la crise sociale en Guinée l’heure est à la négociation entre le gouvernement et le syndicat à Conakry !


  26 Juillet      26        Job (216), Society (27153),

   

Conakry, 26 juil (AGP)- Les négociations entre les syndicalistes de l’Inter centrale Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée-Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (CNTG-USTG) et le gouvernement de la République de Guinée ont repris, dans la matinée du mercredi, 25 juillet 2018, sous la présidence du médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana, rapporte l’AGP.

Cette rencontre de tentative de sortie de crise a eu pour cadre les installations du Ministère de la Fonction Publique, de la Reforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration (MFP-REMA).

Les quelques heures d’entretien de la première journée entre les deux parties, se sont déroulées en présence des ministres de la FPREMA, du Budget, de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, du Travail et de l’Emploi (ETFP-TE), des Hydrocarbures, des présidents des structures patronales, et de l’inspecteur général du Travail.

A leur sortie, le médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana, après avoir réitéré son engagement à défendre l’intérêt supérieur du peuple de Guinée, a indiqué que cette rencontre constitue un signal fort pour le raffermissement de la quiétude sociale dans le pays.

«Comme annoncées, nous avons la joie de dire que les négociations ont été ouvertes aujourd’hui et les travaux vont se poursuivre demain, et se poursuivront tous les jours, pour l’intérêt supérieur du peuple de Guinée», a noté le médiateur de la République, ex-premier ministre.
AGP/26/07/018 AKT/ST

Dans la même catégorie