APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN INFORPRESS Santo Antão: Coordenação do projecto Apoio ao Micro Empreendedorismo Feminino preocupada com problemática do lixo

Côte d’Ivoire/Aucune activité professionnelle pour une grande majorité de personnes handicapées, selon le GIEHP-CI


  2 Septembre      30        Job (216),

   

Yamoussoukro, 02 sept (AIP) – Près de 90% des personnes en situation de handicap (PSH) en âge de travailler en Côte d’Ivoire n’exercent aucune d’activité professionnelle, a affirmé, samedi, le président national du Groupement pour l’insertion des étudiants handicapés physiques de Côte d’Ivoire (GIEHP-CI) Diby Kouassi Nicolas, à l’occasion d’un séminaire de réflexion.

Selon le président de la CIEHP-CI, les PSH rencontrent des difficultés pour trouver un emploi à cause essentiellement de la discrimination dont elles sont victimes.

L’Etat a tenté de trouver une solution en procédant à un recrutement dérogatoire des PSH à la fonction publique depuis 1997 de façon occasionnelle.

« Le taux d’activité de ces personnes est de 11% et demeure encore faible », a dénoncé le président GIEHP-CI, plaidant auprès des autorités nationales pour une société d’inclusion et d’équité.

Diby Kouassi a fait remarquer que « le handicap ne peut être un handicap ». « Restons unis et forts relookons notre image à travers nos actions. Exploitons nos potentiels pour changer le regard de la société vis-à-vis des PSH », a indiqué le président national du GIEHP-CI.

Placé sous le parrainage du ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Touré Mamadou, l’atelier de réflexion avait pour thème « La formation et l’insertion professionnelle des personnes handicapées ».

Débuté vendredi, le séminaire de réflexion des PSH a rassemblé dans la capitale politique ivoirienne 75 élèves et étudiants handicapés et permis de recueillir les difficultés rencontrées par les PSH au cours de leur formation et de relever les problèmes des PSH diplômés dans la recherche d’emploi.
nam/kp

Dans la même catégorie