APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN INFORPRESS Santo Antão: Coordenação do projecto Apoio ao Micro Empreendedorismo Feminino preocupada com problemática do lixo

Afrique du Sud: Le gouvernement veut créer plus de 800.000 emplois sur les deux prochaines années


  9 Octobre      7        Job (216), Politics (15124),

   

Rabat, 09/10/2018 (MAP)- Le gouvernement sud-africain a indiqué, mardi, qu’il prévoit la création de 825.000 emplois directs et indirects sur les deux années qui viennent, et ce en dépit d’une conjoncture économique difficile marquée notamment par un ralentissement prolongé.
Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Rob Davies, qui a fourni ces prévisions, a expliqué que ces dernières sont basées sur des interventions prévues par le gouvernement et les partenaires sociaux dans les accords conclus lors de la conférence nationale sur l’emploi, tenue la semaine dernière.
Lors de ce sommet, le président Cyril Ramaphosa a annoncé un train de réformes visant à créer 275.000 emplois supplémentaires par an, dans le but de réduire un chômage de plus en plus endémique dans le pays.
La convocation de ce conclave témoigne de l’ampleur du problème, qui ne cesse de s’aggraver depuis la fin officielle de l’apartheid il y a plus de deux décennies. Selon les derniers chiffres officiels, ce taux frappe plus de 27 pc de la population active. Des sources indépendantes estiment que ce taux atteint plus de 50 pc des jeunes dans les zones défavorisées où vit la majorité noire.
Les organisations internationales, dont la Banque mondiale, demandent depuis des années aux autorités sud-africaines de prendre des mesures pour lutter contre le chômage élevé et les inégalités toujours criardes dans le pays.
Au début de l’année en cours, la Banque mondiale avait insisté que l’amélioration de la qualité de l’éducation de base et l’intégration spatiale étaient deux interventions importantes pour réduire les inégalités et soutenir la création d’emplois en Afrique du Sud.

Dans la même catégorie