GNA STAR Ghana Foundation to develop roadmap to address northern floods GNA Taxi drivers urged to be security conscious GNA Come and let’s build Ghana-Ofori Atta GNA Stakeholders discuss ways to boost support for Micro, small and medium enterprises GNA KGL Group sponsors maiden edition of diasporan investment summit APS AMY MBACKÉ THIAM AUX JEUNES ATHLÈTES : « CROYEZ-EN VOUS-MÊMES ET NE VOUS FIXEZ AUCUNE LIMITE » APS COUPE ARABE U20 : LES LIONCEAUX DOMINENT LES COMORES APS APPEL À UNE SYNERGIE DES ACTEURS CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS APS TOURNOI DUBAI : LES LIONS S’INCLINENT DEVANT OMAN APS DU MATÉRIEL INFORMATIQUE DU PARTENARIAT OPÉRATIONNEL CONJOINT À LA COUR D’APPEL DE SAINT-LOUIS

Un gendarme et un assaillant tués dans l’attaque du poste de la gendarmerie de Barani


  18 Octobre      14        Leadership Africain (1681),

   

Dédougou, 18 oct. 2018 (AIB)- Un gendarme a perdu la vie et un assaillant abattu dans l’attaque du poste de la gendarmerie de Barani, province de la Kossi, par des individus non identifiés, dans la nuit du mercredi à jeudi aux environs de 22 heures 30 minutes, a appris l’AIB de source sécuritaire.

La même source précise que le corps du gendarme a été évacué à la morgue de Dédougou, chef-lieu de la région de la Boucle du Mouhoun, ajoutant que deux blessés ont été également enregistrés du côté des gendarmes.

Les deux blessés dont l’un atteint au bras et l’autre ayant a eu une fracture à la cuisse, précise-t-on, ont été évacués au Centre hospitalier régional (CHR) de Dédougou pour être stabilisés avant leur évacuation à Ouagadougou pour une meilleure prise en charge.

Une autre source proche de la localité, située non loin de la frontière avec le Mali, confie à l’AIB que trente minutes avant l’attaque, les assaillants ont fait des tirs de sommation afin de faire fuir les gendarmes sans y parvenir.

C’est à la suite de ces tirs de sommation, indique ce témoin, que des échanges de coups de feu bien nourris de plus d’une heure ont eu lieu entre les terroristes et les Forces de défenses et de sécurité (FDS).

L’informateur de l’AIB poursuit que les terroristes sont revenus sur les traces de leur forfaiture dans la même nuit aux environs de 6 heures du matin dans le but de réussir leur mission, mais ils ont encore été repoussés par les gendarmes.

Depuis un certain temps, les attaques terroristes deviennent récurrentes au Burkina Faso, occasionnant des victimes aussi bien du côté des FDS que des populations civiles.

Agence d’information du Burkina

Dans la même catégorie