GNA U-20 Women’s World Cup: Ghana suffer another humiliation to exit tournament  GNA Rana Motors partner GFA to launch Qatar OMBC project GNA Thunderstorm or rain expected over transition and northern sector this evening GNA Ghana to mark World Folklore Day with multi-national summit GNA Renew NHIS cards with mobile renewal service – Dr Okoe Boye GNA Ghana loses more than GHc5.6 billion annually in tax revenue GNA Minister of Food and Agriculture inaugurates Twifo Oil Palm Plantation Board GNA Invest for Jobs launches Green SME Networking Festival in Kumasi GNA GIPC Boss urges private sector to explore partnerships for growth GNA ActionAid sensitises employers, employees on decent work, ILO Conventions

Bénin: La première session du CDEEP de l’Atacora s’est ouverte à Natitingou


  30 Octobre      12        LeaderShip Feminin (11285),

   

Porto-Novo, 30 Oct. 2018 (ABP)- Le secrétaire général de l’Atacora Abdoulaye Affo, a ouvert ce mardi à la préfecture de Natitingou, les travaux de la première session ordinaire de l’année en cours du comité départemental de suivi de l’exécution et de l’évaluation des projets et programmes du secteur de la santé (CDEEP) de l’Atacora.
Régit par l’arrêté n°1094/MS/DC/SGM/DRFM/DPP/SA en date du 17 mars 2011, cette session du CDEEP, selon le directeur départemental de la santé de l’Atacora, Jacob Namboni, s’ouvre dans une période où le département a été marqué par des événements pas très reluisants, notamment la survenue des épidémies dont la fièvre hémorragique à virus Lassa, des intoxications alimentaires et le suivi de l’état de santé des peulhs déplacés de Cobly.
Pendant les deux jours que durerons les travaux, les participants à cette session feront, entre autres, le point de la mise en œuvre du PTA de la direction départementale de la santé de l’Atacora, des activités de la surveillance épidémiologique et de la médecine traditionnelle dans le département, le niveau d’atteinte des indicateurs de performance du secteur santé au 3e trimestre 2018 dans l’Atacora et le bilan des activités de la transfusion sanguine au troisième trimestre 2018.
Loin d’être une rencontre de plus, estime le DDS Atacora Jacob Namboni, cette session permettra à chaque acteur de se remettre en cause par rapport aux actions menées et les performances qui en sont issues, en vue de définir des stratégies innovantes visant leurs améliorations en 2019. La santé, a-t-il souligné, est un secteur qui ne pourrait évoluer en autarcie, donc nécessite le concours de toutes les parties prenantes et des synergies d’actions pour un système de santé très performant.
En ouvrant les travaux de la session, le secrétaire général du département de l’Atacora, Abdoulaye Affo, a fait remarquer à tous, que l’amélioration de l’état de santé des populations de l’Atacora, repose surtout sur la planification, la programmation, la budgétisation et le suivi des activités du secteur. Raison pour laquelle, en saluant les reformes et l’engagement du gouvernement de la rupture dans le secteur de la santé, Abdoulaye Affo, a invité les différents acteurs présents à cette session à une participation active aux travaux pour plus de performance dorénavant.
Soulignons que la session prend fin demain mercredi.
ABP/IM/CG

Dans la même catégorie