GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

Festival Cinéma et migrations d’Agadir: Hommage posthume au cinéaste burkinabé Idrissa Ouédraogo


  30 Octobre      21        Arts & Cultures (1660), Cinema (104), Photos (3948),

   

Agadir 30/10/2018 (MAP), Le Festival international Cinéma et migrations d’Agadir, qui se tient du 5 au 10 novembre prochain, célèbre cette année le cinéma béninois avec une panoplie de films et de débats, tout en rendant hommage à de nombreuses figures du 7ème art africain, dont un posthume au cinéaste burkinabé Idrissa Ouédraogo.

Ce réalisateur à l’immense talent avait présidé le jury des longs métrages du festival Cinéma et Migrations lors de l’édition de 2017.

Idrissa Ouédraogo qui s’est éteint en février dernier, à l’âge de 64 ans, était une icône du cinéma dans son pays et au niveau du continent. Il compte à son actif une dizaines de films et de courts métrages.

Il s’était notamment illustré avec son film Tilaï qui remporte, en 1991, le prestigieux Etalon d’or de Yennenga au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO)

Lors de sa 15ème édition, le festival d’Agadir rendra hommage également à de nombreuses figures du cinéma marocain. Il s’agit de l’acteur et réalisateur Hakim Nouri, l’un des plus prolifique sur la scène cinématographique nationale, à l’actrice et auteure franco-marocaine Saida jawad, qui s’est distinguée dans plusieurs productions pour le petit et grand écran, au Maroc en France, ainsi qu’aux acteurs Lahoucine Bardaouz, véritable passerelle entre l’interprétation artistique des rôles en langues amazighe et arabe, et Aziz Dadas qui a brillé dans plusieurs films.

Le public du Festival international Cinéma et Migrations est au rendez-vous avec la projection de son dernier film « Lahnech » pour une première projection à Agadir, en présence également de son réalisateur Driss Lemrini.

Cette manifestation artistique est organisée par l’association « L’Initiative culturelle » en partenariat avec leministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration et le Centre cinématographique marocain avec le soutien notamment du conseil régional Souss-Massa et du conseil provincial d’Agadir.

Le festival propose deux compétitions officielles ouvertes respectivement aux courts et aux longs métrages qui sont réalisés durant les deux dernières années, avec pour thème l’immigration.

Dans la même catégorie