GNA U-20 Women’s World Cup: Ghana suffer another humiliation to exit tournament  GNA Rana Motors partner GFA to launch Qatar OMBC project GNA Thunderstorm or rain expected over transition and northern sector this evening GNA Ghana to mark World Folklore Day with multi-national summit GNA Renew NHIS cards with mobile renewal service – Dr Okoe Boye GNA Ghana loses more than GHc5.6 billion annually in tax revenue GNA Minister of Food and Agriculture inaugurates Twifo Oil Palm Plantation Board GNA Invest for Jobs launches Green SME Networking Festival in Kumasi GNA GIPC Boss urges private sector to explore partnerships for growth GNA ActionAid sensitises employers, employees on decent work, ILO Conventions

L’importance du Portfolio au cœur d’une séance d’échanges à Assouindé


  30 Octobre      7        Arts & Cultures (1779),

   

Porto-Novo, 30 Oct.2018 (ABP) – Le siège de la fondation ‘’La maison de l’artiste’’ a abrité une séance d’échanges sur le thème : ‘’Le Portfolio : Quelle importance pour les artistes contemporains’’, mercredi dernier, sous la houlette du journaliste culturel à l’Agence Bénin Presse (ABP) et critique d’art Rodéric Dèdègnonhou.
Cette séance d’échange sur le Portfolio, est l’activité majeure liée aux manifestations socio-culturelles du Festival des arts de la rue d’Assouindé (FARA). Elle a pour entre autres objectifs d’échanger avec les participants de la résidence de création dudit festival, sur les notions basiques du portfolio, pour une assimilation profonde, orienter chaque participant à identifier un bon portfolio et enfin d’amener chaque participant à réaliser son portfolio.
Dans son mot introductif le communicateur, Rodéric Dèdègnonhou, a fait savoir à l’assistance que le portfolio est l’une des pièces indéniables pour se hisser au pinacle des grandes expositions internationales, dans le cas des artistes d’art contemporain.
A ce titre, le critique d’art, définit comme un dossier personnel dans lequel les acquis de formation et les acquis de l’expérience d’une personne sont définis et démontrés en vue d’une reconnaissance par une structure spécifique. Il s’agit a-t-il fait savoir, d’apporter des preuves (quand cela est possible) de ce que l’on sait faire.
Pour lui, le portfolio est surtout utilisé dans la présentation de projets artistiques, voués à la diffusion dans le but de répondre à un appel de dossier, lancé par une galerie d’art, un musée, et enfin toute structure intervenant dans la promotion et la diffusion des arts contemporains.
Dans son exposé, le communicateur a identifié les avantages liés au portfolio. Il s’agit d’abord pour l’artiste contemporain de dévoiler non seulement son identité, mais aussi, les différentes thématiques qu’il aborde généralement dans son travail afin de mieux structurer sa carrière artistique.
Ensuite, grâce au portfolio, les promoteurs d’œuvres d’art, valorisent le travail de l’artiste contemporain à travers son positionnement sur le marché d’art.
Et enfin, les commissaires d’exposition arrivent à déceler rapidement le langage artistique, afin de le cataloguer ou même chercher à exposer le travail de l’artiste contemporain, lorsqu’il estime que la démarche artistique du créateur est en parfaite symbiose avec la thématique de l’exposition.
Pour réaliser le portfolio, le critique d’art Rodéric Dèdègnonhou, a estimé qu’il faut constituer un dossier composé d’une photo portrait de l’artiste, prévoir au moins 10 photos des œuvres variées en précisant (Les Titres, les dimensions de chaque œuvre, les matériels utilisés et les années de création), un curriculum Vitae de l’artiste mettant point d’honneur sur les expositions (collective et individuelle), la démarche artistique de l’artiste et le press-book (Articles de Presse et revues liées au travail de l’artiste).
Des contributions et réponses à certaines questions ont mis un terme à cette rencontre qui a permis aux artistes contemporains de prendre l’engagement de réaliser leurs portfolios.
ABP/RAD/CG

Dans la même catégorie