APS ZIARRA ANNUELLE DÉDIÉE À MAME ASTOU DIANKHA, LE 15 JANVIER PROCHAIN APS TRENTE-SEPT COMMUNES DE LA RÉGION DE THIÈS BÉNÉFICIERONT DU PROMOGED (DIRECTEUR) GNA Ghana wins bronze at IWF/Commonwealth Weightlifting Championship GNA MAGAL DE MBACKÉ KADIOR : LE GOUVERNEUR DE LOUGA DONNE DES ASSURANCES AU COMITÉ D’ORGANISATION GNA African Diaspora to invest $5.4 million in Ghana’s key sectors GNA Gov’t warns illegal miners as Operation Halt arrests 26 suspects GNA Fishermen desert Tano Lake due to water hyacinth, pollution APS KAOLACK : UN CORPS SANS VIE REPÊCHÉ DU BRAS DE MER DE SIBASSOR APS FIDAK : WALLY BALLAGO SECK DONNE UN CONCERT APS LA MAQUETTE FUTURISTE DU CICES SERA PRÉSENTÉE AU GRAND PUBLIC BIENTÔT (DG)

Fin de l’atelier de formation des correspondants régionaux des agences de presse africaines à Rabat au Maroc


  30 Novembre      15        Media (1715), Society (31217),

   

Rabat, 30 Novembre (AGP) – L’atelier de formation des correspondants régionaux des agences de presse africaines à Rabat au Maroc a pris fin ce vendredi 30 novembre 2018 au Centre africain de formation des journalistes par la remise des parchemins.

Durant cinq jours, les correspondants de 15 pays ont planché sur des modules leur ayant permis de revisiter les notions fondamentales de l’exercice du métier de journaliste en région.

Ils ont ainsi abordé des thématiques telles que les enjeux professionnels du journalisme, les différents types de sources d’information, le fact-checking, les techniques d’écriture pour le web, l’usage des réseaux sociaux, autant de sujets qui ont meublé cette formation.

Les participants ont exprimé leur satisfaction. Dan-Guerkon Armand, correspondant en République Centrafricaine (RCA), compte mettre en exergue cette formation pour améliorer son travail en région. Il s’attache maintenant à mettre un accent particulier sur l’information de proximité et d’appliquer le fact-checking dans l’élaboration de l’information. Florent Baipou, correspondant du Tchad, retient de ce séminaire le fonctionnement d’une agence de presse pour obtenir un rendement meilleur. Il s’engage aussi à prendre en compte les attentes des populations et à réduire le volume d’information institutionnelle dans sa production.

Quant à Alioune Diouf, représentant de l’Agence de presse du Sénégal, ce séminaire a été enrichissant. Il a aussi participé à réviser les principes fondamentaux du journalisme. Pour lui, c’est une formation qui lui offre de nouvelles opportunités, en lui permettant de s’approprier l’environnement des nouveaux médias.

La cérémonie de remise des attestations a été effectuée à l’Agence marocaine de presse en présence du secrétaire général de la MAP, Rachid Boumhil, de la conseillère en coopération du développement de l’ambassade de Belgique, Astrid de Laminne de Bex.

La Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA), depuis sa création en 2014 à Casablanca au Maroc, a déjà organisé six sessions de formation qui ont regroupé plus de cent journalistes. En 2018, l’atelier de formation des correspondants régionaux, ayant pour thème : «le journalisme : enjeux et défis», constitue sa deuxième session de formation.

Raganizo

Dans la même catégorie