APS ZIARRA ANNUELLE DÉDIÉE À MAME ASTOU DIANKHA, LE 15 JANVIER PROCHAIN APS TRENTE-SEPT COMMUNES DE LA RÉGION DE THIÈS BÉNÉFICIERONT DU PROMOGED (DIRECTEUR) GNA Ghana wins bronze at IWF/Commonwealth Weightlifting Championship GNA MAGAL DE MBACKÉ KADIOR : LE GOUVERNEUR DE LOUGA DONNE DES ASSURANCES AU COMITÉ D’ORGANISATION GNA African Diaspora to invest $5.4 million in Ghana’s key sectors GNA Gov’t warns illegal miners as Operation Halt arrests 26 suspects GNA Fishermen desert Tano Lake due to water hyacinth, pollution APS KAOLACK : UN CORPS SANS VIE REPÊCHÉ DU BRAS DE MER DE SIBASSOR APS FIDAK : WALLY BALLAGO SECK DONNE UN CONCERT APS LA MAQUETTE FUTURISTE DU CICES SERA PRÉSENTÉE AU GRAND PUBLIC BIENTÔT (DG)

Marathon de Libreville: un village Rose pour agir contre les cancers féminins


  30 Novembre      18        Sport (5996),

   

Libreville, 30 Novembre (AGP) – La Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille (FSBO) a érigé, ce vendredi, une plateforme dénommée « Village Rose », pour sensibiliser et dépister des cancers féminins de toutes les femmes qui seront présentes au Marathon de Libreville.

Le dispositif, mis en place par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour atteindre un grand nombre de femmes, comprend d’abord un site pour sensibiliser toutes les femmes qui viendront, soit prendre part, soit pour assister tout simplement au Marathon de Libreville.

L’innovation de cette année est que ce site dispose de 3000 pin’s de sensibilisation à hauteur de 500 francs l’unité, confectionnés par les patients de la « Maison d’Alice », située à Angondjé au nord de Libreville. Les fonds récoltés seront reversés à cette maison d’accueil au profit des patients qui éprouvent des difficultés économiques et financières pour se prendre en charge.

L’autre composante du dispositif est l’implantation d’une unité mobile de dépistage des cancers féminins notamment du sein et du col de l’utérus par la santé militaire, partenaire de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba.

«Pendant le déroulement du Marathon, nous allons solliciter les femmes pour les sensibiliser et les inviter à se faire dépister. Nous allons faire des examens qui vont nous permettre de déterminer les symptômes. Pour les cas suspects, on procédera à des examens approfondis appelés  »Bioxine ». On pourra donner les résultats pour le premier examen. Pour les cas suspects, ils seront orientés à l’Institut de cancérologie d’Angondjé où par exemple nous allons faire des examens approfondis, notamment la radio pour le cancer du sein. Nous orienterons les patients en prenant leur contact pour un meilleur suivi», a fait savoir sur place une sage femme de la santé militaire.

Rappelons que cette organisation de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba est le prolongement de la Campagne « Octobre Rose » qui s’est déroulée au mois d’octobre dernier dans le cadre des missions de ladite fondation dont la lutte contre les cancers féminins au Gabon.

Stéphane Nguéma

Dans la même catégorie