APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN INFORPRESS Santo Antão: Coordenação do projecto Apoio ao Micro Empreendedorismo Feminino preocupada com problemática do lixo

Le PM Gon Coulibaly invite les opérateurs économiques à venir s’installer au port des San Pedro


  1 Décembre      20        Businesses (191), Economy (10606), Photos (3802),

   

Abidjan – Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a invité, vendredi, les chefs d’entreprise à venir installer des industries dans la région de San Pedro, expliquant que cette ville dispose d’un port aux immenses potentialités et d’un domaine portuaire insuffisamment occupé.

« Chers chefs d’entreprise, il y a des terrains industriels à San Pedro, alors qu’à Abidjan, Dieu seul sait toutes les difficultés qu’il y a à satisfaire toutes les demandes de terrains industriels », a déclaré Amadou Gon Coulibaly, précisant que « San Pedro est une région qui referme un domaine portuaire de 2000 ha, exploitée seulement à 25%, soit 1500 ha encore disponible ».

Le chef du gouvernement a souligné qu’avec son port, la région de San Pedro s’affiche comme le 2ème pôle économique de la Côte d’Ivoire, avec de nombreux atouts, dont son rang de premier port d’exportation de cacao au monde. Doté d’une infrastructure dense, le port autonome de San Pedro dispose d’un parc à bois de 7 ha, un terminal à conteneur, un terminal polyvalent de 5 ha chacun, et 3 terminaux spécialisés.

Pour le Premier ministre, l’institution des Journées des chefs d’entreprise « constitue une belle plateforme d’échanges et de promotion des opportunités économiques de nos régions », contribuant à favoriser la politique du gouvernement de développer « des pôles économiques compétitifs pour stimuler le développement de l’ensemble des régions et réduire ainsi les disparités régionales ».

Le Secrétaire d’Etat chargé de la promotion des PME, Anoblé Miézan Félix, et le Président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI-CI), Fama Touré, ont réitérer cette invite du chef du gouvernement, notant les possibilités de création d’emplois pour de nombreux jeunes avec l’installation de nouvelles entreprises.

Au cours de ces journées qui prennent fin dimanche, des communications et panels animés par des personnes d’expériences ont lieu, différentes thématiques, dont « Développement régional, stratégies et perspectives », « Perspectives de développement des filières agricoles, halieutiques et de l’agro-industrie dans la région de San Pedro », « Développement des infrastructures économiques dans la région de San Pedro : état des lieux, perspectives et opportunités d’investissement ».

La 2ème édition des JNCE à San Pedro s’est ouverte en présence de plusieurs personnalités et hommes d’affaires, dont le ministre de l’environnement et du développement rural, du coordonnateur du système des Nations Unies, du  corps préfectoral, du  président et des membres de la CCI-CI, de nombreux directeurs généraux de société.

jmk/tm

Le PM Gon Coulibaly invite les opérateurs économiques à venir s’installer au port des San Pedro


  1 Décembre      16        Businesses (191), Economy (10606), Photos (3802),

   

Abidjan – Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a invité, vendredi, les chefs d’entreprise à venir installer des industries dans la région de San Pedro, expliquant que cette ville dispose d’un port aux immenses potentialités et d’un domaine portuaire insuffisamment occupé.

« Chers chefs d’entreprise, il y a des terrains industriels à San Pedro, alors qu’à Abidjan, Dieu seul sait toutes les difficultés qu’il y a à satisfaire toutes les demandes de terrains industriels », a déclaré Amadou Gon Coulibaly, précisant que « San Pedro est une région qui referme un domaine portuaire de 2000 ha, exploitée seulement à 25%, soit 1500 ha encore disponible ».

Le chef du gouvernement a souligné qu’avec son port, la région de San Pedro s’affiche comme le 2ème pôle économique de la Côte d’Ivoire, avec de nombreux atouts, dont son rang de premier port d’exportation de cacao au monde. Doté d’une infrastructure dense, le port autonome de San Pedro dispose d’un parc à bois de 7 ha, un terminal à conteneur, un terminal polyvalent de 5 ha chacun, et 3 terminaux spécialisés.

Pour le Premier ministre, l’institution des Journées des chefs d’entreprise « constitue une belle plateforme d’échanges et de promotion des opportunités économiques de nos régions », contribuant à favoriser la politique du gouvernement de développer « des pôles économiques compétitifs pour stimuler le développement de l’ensemble des régions et réduire ainsi les disparités régionales ».

Le Secrétaire d’Etat chargé de la promotion des PME, Anoblé Miézan Félix, et le Président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI-CI), Fama Touré, ont réitérer cette invite du chef du gouvernement, notant les possibilités de création d’emplois pour de nombreux jeunes avec l’installation de nouvelles entreprises.

Au cours de ces journées qui prennent fin dimanche, des communications et panels animés par des personnes d’expériences ont lieu, différentes thématiques, dont « Développement régional, stratégies et perspectives », « Perspectives de développement des filières agricoles, halieutiques et de l’agro-industrie dans la région de San Pedro », « Développement des infrastructures économiques dans la région de San Pedro : état des lieux, perspectives et opportunités d’investissement ».

La 2ème édition des JNCE à San Pedro s’est ouverte en présence de plusieurs personnalités et hommes d’affaires, dont le ministre de l’environnement et du développement rural, du coordonnateur du système des Nations Unies, du  corps préfectoral, du  président et des membres de la CCI-CI, de nombreux directeurs généraux de société.

jmk/tm

Dans la même catégorie