GNA SOS Children’s Villages Ghana empowers youth in Abuakwa North GNA Hardford Motors donates to National Chief Imam to mark Eid-Ul-Fitr GNA Police Cadet Trainees Matriculate GNA Muslims celebrate Eid flamboyantly – Ashaiman GNA Stakeholders commit to tackling teenage pregnancy in Bosomtwe GNA CDD-Ghana researches impact of COVID-19 on government reforms GNA Shun party politics at the workplace GNA Ghanaians must respect the rights and freedoms-NCCE Director GNA Assembly Member appeals for construction of bridge GNA Madina MP calls for peaceful co-existence

Africa 50 acquiert 15% du capital du projet hydroélectrique de Nachtigal au Cameroun


  5 Décembre      15        Businesses (191), Economy (10606), Photos (3802),

   

Abidjan, 04 déc (AIP) – La plateforme panafricaine d’investissement dans les infrastructures, Africa 50, a annoncé mardi l’acquisition de 15% du capital de Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), la société en charge de la centrale hydroélectrique de Nachtigal au Cameroun.

Cette annonce a été faite lors de la signature d’un accord entre Africa50 et l’Etat du Cameroun, à Yaoundé, aux termes duquel le gouvernement cède la moitié de ses parts dans le projet à Africa50, libérant ainsi des fonds publics au bénéfice d’autres besoins de développement du pays.

Le projet comprend, dans le cadre d’un contrat de concession de 35 ans, la construction et l’exploitation d’un barrage et d’une usine hydroélectrique de 420 MW sur le fleuve Sanaga au niveau des chutes de Nachtigal, situées à 65 km au Nord-Est de Yaoundé. Il inclut également la construction d’une ligne de transmission de 50 km jusqu’à Nyom.

A l’issue de cette opération, le capital de NHPC est composé de EDF (40%), d’IFC (20%), de l’État du Cameroun (15%), d’Africa50 (15%) et de STOA (10%).

Véritable priorité nationale, Nachtigal s’inscrit dans la mise en œuvre du plan de développement du Cameroun pour favoriser la viabilité du secteur de l’énergie et l’accès à l’électricité. L’ouvrage produira en moyenne près de 3 000 GWh par an, ce qui permettrait de couvrir 30% des besoins énergétiques du pays. L’électricité produite sera vendue à l’opérateur national actuel, à un prix compétitif, au bénéfice des consommateurs camerounais et du développement économique et industriel du pays.

L’accord a été signé par Louis Paul Motaze, le ministre des Finances de la République du Cameroun, et Alain Ebobissé, directeur général d’Africa50.

(AIP)

cmas

Dans la même catégorie