LINA Pres. Weah Starts Tour Of Montserrado County Monday LINA GoL, EU Start Congo Town Substation; As LEC Connects Over 41k Households LINA EU Envoy Brands PAPD Best Development Strategy For Liberia LINA Pres. Weah Suspends Min. McGill, Others Amidst U.S. Specialized Sanction NAN 174 Nigerians stranded in Libya return home NAN Buhari inaugurates Nigeria End Malaria Council, appoints Dangote as Chairman GNA WAEC to soon deploy technology in the conduct of examinations- Mrs Addy- Lamptey GNA HD+ welcomes exclusive African channel Afro Sini HD GNA YOLO stars feature in season two of « Consternation » sitcom GNA Shield children from your social lives- Celebrities urged

Afrique du Sud : La transformation économique radicale et la réforme foncière, clé pour une Afrique Sud véritablement réconciliée (Ramaphosa)


  16 Décembre      4        Economy (13115), Photos (3948),

   

Johannesburg, 16/12/2018 (MAP)- Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a réitéré, dimanche, son engagement en faveur de la transformation économique radicale et la réforme foncière dans son pays, soulignant que ces deux axes représentent la clé pour une Afrique du Sud véritablement réconciliée.
L’échec de ces deux politiques, en particulier celle de la réforme foncière «menacerait la stabilité de notre nation démocratique», a dit Ramaphosa dans un discours à l’occasion de la journée nationale de la réconciliation.
Arrivé au pouvoir en février dernier suite à l’éviction de l’ancien président Jacob Zuma, Ramaphosa avait mis sur la table un plan controversé de réforme foncière, présenté comme un moyen de corriger les disparités sociales et les injustices faites à la majorité Noire sous l’ancien régime de l’apartheid.
Soutenu par la majorité Noire, le plan suscite de profondes inquiétudes parmi la minorité Blanche, y compris la communauté des affaires d’autant plus que la stratégie prévoit des expropriations des terres sans indemnisation.
Dans son discours, Ramaphosa, qui se prépare pour les élections générales prévues au mois de mai prochain, a souligné : «Nous ne pouvons pas prétendre être une nation réconciliée tant que l’Afrique du Sud continue de souffrir des injustices du passé».
L’accès à la propriété est un droit fondamental des citoyens, a-t-il dit, soulignant que son plan de réforme foncière est une partie intégrante d’un projet global de construire une nation réconciliée et libérée des inégalités.
Selon lui, la majorité des terres du pays demeure entre les mains de la minorité.
Selon des données officielles, pas moins de 73 pc des terres restent entre les mains des Blancs, qui représentent moins de 20 pc d’une population globale d’environ 56 millions.
AO

Dans la même catégorie