ACP Le ministre de l’Industrie et le DG du FPI Patrice Kitebi échangent sur les contrats signés entre la RDC et l’Egypte GNA Chief breaks ground for multipurpose Nkawkaw Palace GNA President fulfills promise to Black Satellites after Youth Championship triumph GNA CIMG launches professional marketing qualifications in Ghana MAP RDC: le SG de l’ONU condamne fermement l’attaque perpétrée contre la MONUSCO au Nord-Kiv, tuant un Casque bleu MAP Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère) MAP Côte d’Ivoire : Face au déficit d’électricité, un programme de « rationnement » MAP Questions migratoires: M. Laftit souligne le leadership de SM le Roi qui érige le Maroc en modèle régional MAP La reconnaissance US de la marocanité du Sahara a contraint « les uns à dévoiler leurs cartes, les autres à sortir du bois » (Quid.ma) MAP M. Bourita s’entretient avec son homologue gambien

Clôture à Bangui des travaux de la première conférence des femmes leaders


Bangui, 17 déc. (ACAP) – L’épouse du Chef de l’Etat, Tina-Marguerite Touadéra, a clos, samedi 15 décembre 2018 à Bangui, les travaux de la première conférence des Femmes leaders de Centrafrique, sur le thème « Femme destinée, lève-toi, prends courage et agis, car cette affaire te regarde », en présence du ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Aline-Gisèle Pana.

La ministre Aline-Gisèle pana a indiqué que cette première conférence est un « moment d’échanges et de prière, où les femmes leaders de Centrafrique se sont engagées à rester debout dans la prière et les messages qu’elles doivent véhiculer aux autres femmes des différentes confessions religieuses de Bangui et de l’arrière-pays pour permettre à la République Centrafricaine de s’épanouir.

Elle a admis que les femmes leaders de Centrafrique ont adhéré aux différents messages entre autres femme destinée, prends courage et agis, c’est difficile mais possible.

« Il ne faut pas perdre de vue la dimension spirituelle, que nous avons tous et qui nous permet de nous donner l’espoir de lutter, d’être dans cette position de résilience face à tout ce que nous subissons », a souligné la ministre Aline-Gisèle Pana.

Le membre du gouvernement s’est réjoui du fait que les femmes leaders rentrent confortées dans leur position au sein de leur église, dans leur foyer et la façon dont elles doivent apporter leur contribution en donnant des messages de paix et de cohésion sociale pour le devenir de la République Centrafricaine.

Il convient de noter que les travaux de la deuxième conférence des femmes  leaders de Centrafrique se dérouleront dans une localité en provinces.

Dans la même catégorie