GNA Madina MP calls for peaceful co-existence GNA Greed, dishonesty and hypocrisy must be eschewed in ‘galamsey’ fight – Asantehene GNA COVID-19 has affected blood mobilisation – Dr Srofenyo GNA GSS and Gender Ministry train census grievance redress agents GNA Volta NDC MPs donate to Moslem communities in Hohoe GNA Rastafarian Saga: Applicant not a student of Achimota School–AG GNA Cherish unity as Muslims – Imam urges GNA Excesses by National Security operatives on CitiFM journalists pass for wickedness – Affail Monney GNA KoKMA declares ban on drumming, noisemaking GNA Enforce containerization of transit cargoes– Alhaji Iddisah

Congo: Parlement panafricain brazzaville abritera en avril prochain le sommet sur le financement de la lutte contre le VIH/SIDA


  31 Janvier      6        Politics (15124),

   

Brazzaville, 30 JAN (ACI) – Le sommet des parlementaires de haut niveau sur le financement de la lutte contre le VIH/Sida se tiendra le 6 avril prochain à Brazzaville, a rapporté une mission du Parlement panafricain, le 29 janvier dans la ville capitale.

«Le président du Sénat a été très touché par la démarche non seulement du Parlement africain, mais aussi de l’ONU Sida.

Le Sénat a accepté la date du 6 avril prochain proposée par la commission. Dans les détails, nous allons en parler avec nos collègues qui gèrent la commission santé», a expliqué le chef de la délégation du Parlement panafricain, M. Aurélien Simplice Zingas, à l’issue de l’audience avec le président du Sénat, M. Pierre Ngolo.

Le président du Sénat a donné l’accord et a instruit la commission santé du Sénat pour travailler avec la commission afin de retenir la date du sommet et les autres modalités, a fait savoir M. Zingas.

«L’écho nous est parvenu sur tout ce que le Congo fait dans le domaine de la santé. Dans la dernière loi des finances, une ligne de plus de deux milliards de FCFA a été inscrite pour financer les projets qui portent sur la santé. Aussi, le Congo abrite le siège régional de l’OMS. C’est au vu de tout cela que nous avons jugé nécessaire de porter le choix sur ce pays», a souligné le chef de la délégation du Parlement panafricain.

Par ailleurs, M. Zingas a souligné la nécessité d’impliquer les africains dans les problèmes de l’Afrique. «Il est nécessaire de nous impliquer, nous-mêmes les africains, dans nos problèmes. L’Afrique ne peut pas toujours attendre que ses problèmes de santé soient financés par les non-africains.

C’est pour cela que ça sera peut-être une première pour qu’une rencontre de ce genre se tienne sur le continent africain, avec cette thématique qui concerne le financement de la santé», a-t-il souhaité.

Le sommet sur le financement de la lutte contre le VIH/Sida va regrouper non seulement les parlementaires panafricains, mais aussi les experts en matière de santé, les organismes internationaux œuvrant dans le domaine de la santé et les fondations privées.

Dans la même catégorie