GNA Collective effort needed to solve sanitation issues-Assembly Member GNA National Security Ministry investigates alleged manhandling of CitiFM journalists GNA COVID-19: Clinicians trained in critical case management GNA PIAC calls for proper targeting of Annual Budget Funding Amount Inforpress Montante distribuído de direitos autorais ronda os quatro mil contos – SCM Presidente da República promete dialogar com sindicatos do sector educativo sobre as greves de professores ANG Presidente da República exonera ministro das pescas Malam Sambú ANG Ladislau Embassa promete um sistema judicial eficiente e eficaz GNA Woman attacked by wild antelope succumbs to death GNA Cuba seeks Ghana’s vote at United Nations

La 2ème Conférence des femmes d’affaires arabes et africaines entame ses travaux à Marrakech


  13 Février      10        Businesses (191), Economy (10606), Women's Leadership (335),

   

Rabat, 13/02/2019 (MAP)- Les travaux de la deuxième édition de la Conférence des femmes d’affaires arabes et africaines, initiée cette année sous le thème « la réalisation des objectifs de développement durable à travers le soutien des femmes entrepreneures », ont été ouverts mercredi au Palais des congrès à Marrakech.

Organisée par l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), en partenariat avec l’Union Arabe pour le Développement des Exportations Industrielles (AUIED), cette 2ème Conférence connaît la participation de ministres, d’éminentes personnalités ainsi que plus d’une trentaine d’experts chevronnés venus d’une dizaine de pays africains et du Moyen-Orient.

Prennent part également à cette rencontre de deux jours, plus de 200 personnes de haut niveau, d’hommes et femmes d’affaires, d’investisseurs et de représentants d’institutions financières internationales, de gouvernements, d’universités et d’ONG.

Lors de ce conclave, plusieurs panels sont programmés avec des thématiques différentes telles que le soutien des gouvernements arabes et africains à l’entrepreneuriat féminin, les « best practices » (les meilleures pratiques), l’utilisation de l’innovation comme levier favorisant le renforcement du rôle des femmes entrepreneures dans le développement économique, la participation des femmes d’affaires dans le commerce, les contraintes de l’entrepreneuriat liées au financement et le partage d’expériences réussies d’entrepreneures.

A l’issue de cette Conférence, un Manifeste sera rendu public formalisant ainsi les engagements pour un développement équitable et durable.

Dans la même catégorie