ACP Le ministre de l’Industrie et le DG du FPI Patrice Kitebi échangent sur les contrats signés entre la RDC et l’Egypte GNA Chief breaks ground for multipurpose Nkawkaw Palace GNA President fulfills promise to Black Satellites after Youth Championship triumph GNA CIMG launches professional marketing qualifications in Ghana MAP RDC: le SG de l’ONU condamne fermement l’attaque perpétrée contre la MONUSCO au Nord-Kiv, tuant un Casque bleu MAP Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère) MAP Côte d’Ivoire : Face au déficit d’électricité, un programme de « rationnement » MAP Questions migratoires: M. Laftit souligne le leadership de SM le Roi qui érige le Maroc en modèle régional MAP La reconnaissance US de la marocanité du Sahara a contraint « les uns à dévoiler leurs cartes, les autres à sortir du bois » (Quid.ma) MAP M. Bourita s’entretient avec son homologue gambien

Les femmes de l’Atacora sensibilisées sur le micro crédit mobile


  28 Février      8        Women's Leadership (335),

   

Porto-Novo, 28 Fév. 2019 (ABP) – Une délégation du ministère des affaires sociales et de la microfinance, composée notamment du directeur de cabinet Nicolas Jean-Marie Dandoga et de la directrice générale du fonds national de la microfinance Dénise Atioukpè, à la faveur d’une séance ténue ce mercredi à la maison des jeunes de Natitingou, a sensibilisé les potentiels bénéficiaires du produit Micro Crédit Mobile (MCM) sur les avantages liés à l’introduction de la finance digitale dans le mécanisme l’octroi des micro crédits aux plus pauvres.

Du micro crédit au plus pauvre nouvelle génération, au micro crédit mobile, un pas de géant a été franchi. Il a été donc question pour les membres de la délégation ministérielle d’expliquer aux femmes venues des communes de Toucountouna, Tanguiéta, Boukoumbé, Cobly, Matéri et Natitingou, les caractéristiques, les avantages, le mode d’accès, le régime financier et bien d’autres aspects et spécificités du micro crédit mobile, tout en sucitant leur adhésion à ce nouveau projet.

« Avec le MCM, les opérations d’octroi et de remboursement se feront en temps réel quelques soit la situation géographique du bénéficiaire, fini les pertes de temps, la gangrène de la cavalerie financière de certains clients, le surendettement, les crédits multiples causes des impayés et de la dégradation des ratios prudentiels des EFD », a, entre autres, énuméré comme avantage, la directrice générale du fonds national de microfinance. Dénise Atioukpè a appelé les femmes à rendre pérenne ce programme à portée hautement sociale, à travers le remboursement à temps.

Abondant dans le même sens, le directeur de cabinet de la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Nicolas Jean-Marie Dandoga, a exhorté les potentiels bénéficiaires à faire confiance au MCM et surtout à un effort de remboursement.

Au regard des difficultés notées lors de la phase pilote, le directeur exécutif de la coopérative communale de l’intermédiation financière, Gnanga Orou Fico, a exhorté le gouvernement et le fonds national de la microfinance à veiller à la fluidité de la connexion, de penser à la diversification des produits des agents marchants.

Tout en saluant cette réforme dans le domaine de la microfinance, le chargé de mission du préfet de l’Atacora a invité les acteurs du système au professionnalisme. « Au nom de madame le préfet je vous rassure que dans le département de l’Atacora nous allons veiller à un suivi rigoureux du système », a réitéré Maguidi Kora Gbéré.

A tour de role, les bénéficiaires de la phase pilote ont témoigné de la simplicité, la fiabilité et de l’efficacité de ce nouveau système.

La même séance a eu lieu dans l’après-midi de ce mercredi à Kouandé, pour sensibiliser les potentiels bénéficiaires des 2KP.

Dans la même catégorie