Les étudiants de l’université de Niamey condamnent les attaques meurtrières récurrentes dans le pays AIB Burkina : Le gouvernement et ses partenaires échangent autour de la production agro-sylvo-pastorale AIB Burkina : l’Etat préconise des formations professionnelles privés aboutissant à l’auto-emploi AIB Fada N’Gourma : Plusieurs élèves blessés suite à des échauffourées avec les FDS GNA Australian High Commission supports training of women in dairy processing GNA ACET launches call for SMEs into Business Transformation Programme GNA Murder suspect weeps as he awaits committal proceedings MAP Grand Prix 4* de Gorla Minore en Italie : Le cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar se classe 3ème APS ENTRE 500 ET 700 PARTICIPANTS ATTENDUS AU 6E FORUM DE LA FINANCE ISLAMIQUE (ORGANISATEURS) GNA COVID-19: All set for second dose vaccination in Ashanti

Côte d’Ivoire/ JIF 2019: Les femmes de l’Indénié-Djuablin exhortées à être des « femmes digitales »


  9 Mars      10        Women's Leadership (335),

   

Abengourou, 09 mars (AIP)- La directrice régionale de la femme, de la famille et de l’enfant d’Abengourou, Marie-Thérèse Koulédié, a exhorté vendredi les femmes de la région de l’Indénié-Djuablin à être des « femmes digitales », lors de la célébration de la journée internationale de la femme placée sous le thème « Le numérique, une solution pour l’autonomisation des femmes ».

Selon la représentante de la ministre de la femme, de la famille et de l’enfant dans la région de l’Indénié-Djuablin, les femmes de cette contrée de la Côte d’Ivoire doivent se servir du numérique pour faire avancer leurs activités.

« Le numérique est un excellent moyen d’expression, d’affirmation de soi et surtout d’autonomisation professionnelle et sociale », a-t-elle signifié, invitant les femmes de l’Indénié-Djuablin à s’en servir pour être plus performantes dans l’accomplissement de leurs activités génératrices de revenus.

Mme Koulédié s’est voulue plus concrète en citant plusieurs domaines d’activité où le numérique est déjà utilisé, notamment, l’activité de la vente de vêtements.

« Vous êtes une femme, vous avez des habits à vendre, plutôt que d’aller louer un espace, vous pouvez utiliser le réseau social, Facebook, comme votre boutique, après, vous ferez des livraisons à domicile en prenant les commandes. Le faisant, vous avez plus de chance de toucher une clientèle large et variée et par conséquent accroitre vos revenus », a-t-elle indiqué.

La première responsable de la direction régionale de la femme, de la famille et de l’enfant d’Abengourou n’a pas manqué d’informer l’ensemble des femmes de la région de l’Indénié-Djuablin de l’existence du projet « maison digitale », initié par son ministère pour leur permettre de se familiariser avec l’outil informatique et l’ensemble des technologies de l’information et de la communication.

Elle a donc invité toutes les femmes de la région à s’approprier ce projet de renforcement de capacités à se rendant dans les locaux de l’institution de formation et d’éducation féminine (IFEF) d’Abengourou qui l’abrite.

Dans la même catégorie