ACP Le ministre de l’Industrie et le DG du FPI Patrice Kitebi échangent sur les contrats signés entre la RDC et l’Egypte GNA Chief breaks ground for multipurpose Nkawkaw Palace GNA President fulfills promise to Black Satellites after Youth Championship triumph GNA CIMG launches professional marketing qualifications in Ghana MAP RDC: le SG de l’ONU condamne fermement l’attaque perpétrée contre la MONUSCO au Nord-Kiv, tuant un Casque bleu MAP Observation mercredi du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual (ministère) MAP Côte d’Ivoire : Face au déficit d’électricité, un programme de « rationnement » MAP Questions migratoires: M. Laftit souligne le leadership de SM le Roi qui érige le Maroc en modèle régional MAP La reconnaissance US de la marocanité du Sahara a contraint « les uns à dévoiler leurs cartes, les autres à sortir du bois » (Quid.ma) MAP M. Bourita s’entretient avec son homologue gambien

RDC : mise en place des programmes étatiques pour l’équité du genre et l’autonomisation de la femme


  15 Mars      9        Women's Leadership (335),

   

Kinshasa , 15 mars 2019 (ACP).- La République démocratique du Congo a mis en place un ensemble des programmes visant à améliorer la résilience, l’équité et l’autonomisation qui, bien que concernant toute la population, auront une incidence importante sur le bien-être des femmes et des filles, a indiqué jeudi dans la grande salle de l’assemblée générale de l’ONU, la ministre du Genre, enfant et famille.

Mme Chantal Safu Lopusa intervenait à la 63ème session à la Commission de la condition de la femme placée cette année sous le thème : « Le système de protection sociale, l’accès aux services publics et aux infrastructures durables au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de la femme et de la jeune fille ».

La ministre du Genre a, à cette occasion, indiqué que la mobilisation des ressources par le gouvernement aussi bien au plan interne qu’auprès des partenaires permet le renforcement de la responsabilité de tous ainsi que l’amélioration des données probantes.

Ce sont là, a-t-elle dit, autant des chantiers ouverts qui vont être exploités afin de permettre un meilleur système de protection sociale, un accès aux services publics et aux infrastructures durables ainsi que l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles.

Chantal Safu Lopusa a, en outre, rappelé que la RDC a entrepris, au lendemain de la tenue de la 60ème session de la Condition de la femme, un grand chantier de renforcement de son environnement normatif, juridique et institutionnel, en ce qui concerne la meilleure protection de la femme.

Dans la même catégorie