GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

« FEMME LIONNE » : LE CHOIX DU PROFESSEUR ANDRÉE-MARIE DIAGNE EXPLIQUÉ PAR LA RÉALISATRICE


  21 Mars      24        Cinema (104),

   

Dakar, 21 mars (APS) – La réalisatrice sénégalaise Lobé Ndiaye a expliqué mercredi que son choix de consacrer un film à l’inspectrice de l’éducation Andrée-Marie Diagne Bonané avait été dicté par la constance de cette dernière « à transmettre le savoir dans le domaine de l’éducation ».

« Andrée-Marie Diagne est une femme lionne, une femme plurielle, car elle est épouse, mère, enseignante, et également écrivaine. Elle est tout le temps dans le domaine de la création et de la créativité », a souligné la cinéaste.

Elle intervenait à la fin de la projection de son documentaire ’’Femme Lionne’’, à l’Ecole supérieure de journalisme, des métiers de l’internet et de la communication (E-JICOM) de Dakar.

Cette « militante de première heure » est également « une femme intellectuelle certes mais de terrain, une femme infatigable », a ajouté Lobé Ndiaye.

« Elle m’a enseignée au lycée et à l’université. Même les samedis et dimanches, elle ouvrait toujours sa porte aux étudiants. Nous avons réussi, je lui devais quelque chose », a témoigné la réalisatrice.

Le film « Femme Lionne », sélectionné au dernier Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), est pour sa réalisatrice « une reconnaissance » envers son enseignante considérée comme « un modèle ».

Outre le choix de son personnage, les étudiants de E-Jicom se sont intéressés à la production cinématographique sénégalaise de façon générale. Ils ont aussi pu voir le film « Une place dans l’avion » de Khadidiatou Sow, poulain d’argent du dernier FESPACO.

« Nous voulions que le résultat de l’échange avec les étudiants soit pédagogique, cela a été le cas et il s’est reflété par la participation massive des étudiants au débat », s’est-elle félicitée.

Pour sa part, la responsable pédagogique d’E-JICOM, Anna Sow, a déclaré : « Nous avons été séduits par la qualité des productions, et les étudiants se sont essayés à la critique cinématographique. »

E-Jicom a organisé cette projection en partenariat avec l’Association sénégalaise de la critique cinématographique (ASCC) dans le cadre du « Mois du cinéma au féminin ».

Selon Mme Sow, cette séance s’inscrit dans le cadre d’un programme d’offre pédagogique d’EJICOM, intitulé « Les invités du mercredi ».

Dans la même catégorie