GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

Le cinéaste burkinabè Pierre Yaméogo n’est plus


  2 Avril      11        Arts & Cultures (1660), Cinema (104), Society (32573),

   

Ouagadougou, 1er avr. 2019 (AIB) – Le réalisateur burkinabè Saint Pierre Yaméogo est décédé lundi soir à Ouagadougou, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris surplace, de sources médiatiques.
L’homme du 7e art Saint Pierre Yaméogo s’en est allé à 63 ans, laissant dans sa filmographie 9 œuvres.
«L’œuf silhouette» en 1984, «Dunia» en 1987, «Laafi (tout va bien)» en 1991, « Wendemi (l’enfant du bon Dieu) » en 1992, « Silmandé (le tourbillon) » en 1998, «Moi et mon blanc» en 2003, «Delwendé (lève-toi et marche » en 2005, «Réfugié…mais humains » en 2007 et «Bayiri la patrie» en 2011.
En moins de deux ans, le Burkina Faso a perdu 3 grandes figures du cinéma africain. Il s’agit de Idrissa Ouédraogo (décédé en février 2018), de Missa Hébié (décédé en septembre 2018) et aujourd’hui, de Saint Pierre Yaméogo.

as/ata

Dans la même catégorie