GNA Rastafarian Saga: Applicant not a student of Achimota School–AG GNA Cherish unity as Muslims – Imam urges GNA Excesses by National Security operatives on CitiFM journalists pass for wickedness – Affail Monney GNA KoKMA declares ban on drumming, noisemaking GNA Enforce containerization of transit cargoes– Alhaji Iddisah GNA Collective effort needed to solve sanitation issues-Assembly Member GNA National Security Ministry investigates alleged manhandling of CitiFM journalists GNA COVID-19: Clinicians trained in critical case management GNA PIAC calls for proper targeting of Annual Budget Funding Amount Inforpress Montante distribuído de direitos autorais ronda os quatro mil contos – SCM

Clôture à Bangui de la journée de prière et de jeûne organisée par le groupement des femmes agropastorales


  12 Mai      14        Women's Leadership (335),

   

Bangui, 11 mai. (ACAP) – La présidente du Groupement des Femmes Agropastorales pour la lutte contre le VIH/sida (GROUFEPA), Margueritte-Tina Touadéra, a clos, samedi 11 mai 2019 à Bangui, trois jours de prière et de jeûne dont le thème retenu est « Femme de Centrafrique, lève-toi, jeûne et prie pour la délivrance de ton pays », en présence du président de la République Faustin-Archange Touadéra et de certaines fidèles venues du Cameroun et du Nigéria.

Clôture à Bangui de la journée de prière et de jeûne organisée par le groupement des femmes agropastorales
Les trois jours ont permis aux femmes de toutes les confessions religieuses de prier pour la cohésion sociale et le vivre-ensemble pour que le Bon Dieu restaure la paix en Centrafrique.

Le président centrafricain, dans une brève intervention en sango (langue nationale), a exhorté toutes les femmes croyantes sans distinction à prier sans cesse pour la paix en République Centrafricaine.

La ministre de la Promotion de la Famille et de la protection de l’Enfant, Aline-Gisèle Pana, s’est réjouie de cette manifestation, et a remercié Mme. Tina Touadéra pour tout ce qu’elle fait pour contribuer à la consolidation de la paix en République centrafricaine.

« Il est important dans tout ce que nous faisons, que nous ne puissions pas perdre de vue la dimension spirituelle, que chaque Centrafricain doit consacrer sa vie à Dieu pour l’accompagner dans ce qu’il peut apporter comme contribution pour redresser son pays », a souligné le membre du gouvernement.

Il est à noter que lors de cette journée de prière et de jeûne, une offrande est organisée pour les victimes des conflits en Centrafrique pour qui une 4ème journée a été célébrée ce 11 mai 2019.

Dans la même catégorie