GNA SOS Children’s Villages Ghana empowers youth in Abuakwa North GNA Hardford Motors donates to National Chief Imam to mark Eid-Ul-Fitr GNA Police Cadet Trainees Matriculate GNA Muslims celebrate Eid flamboyantly – Ashaiman GNA Stakeholders commit to tackling teenage pregnancy in Bosomtwe GNA CDD-Ghana researches impact of COVID-19 on government reforms GNA Shun party politics at the workplace GNA Ghanaians must respect the rights and freedoms-NCCE Director GNA Assembly Member appeals for construction of bridge GNA Madina MP calls for peaceful co-existence

Gabon : Inauguration d’un centre pour le développement des entreprises


  29 Mai      9        Businesses (191), Economy (10606),

   

Libreville, 28 Mai (AGP) – La chambre de commerce d’industrie de l’agriculture et des mines de Libreville dispose désormais d’un bâtiment annexe destiné au développement des activités des entreprises

Le bâtiment annexe est un R+2 de 760 m2 avec une vingtaine de bureaux. Les travaux ont été évalués à 450 millions de F CFA et financés par la Banque mondiale. Il a été inauguré ce mardi 28 mai 2019 en présence du représentant de la Banque mondiale. Il abritera trois centres dont le centre d’arbitrage, de médiation et de conciliation du Gabon, la bourse de sous-traitance et de partenariat du Gabon, ainsi que le centre de gestion agrée du Gabon avec une gamme de services de soutien aux PME et associations de femmes par la création du Women business center.

Pour la représentante de la Banque mondiale, Alice Ouedraogo, «c’est un hub très utile aux entreprises locales. Les projets ont été très bien implémentés dans les coûts,  les délais et qualité de service».

Le Président de la chambre de commerce du Gabon, Jean Baptiste Bikalou, a précisé  que c’est un premier pas vers ce à quoi ils aspiraient. Cette dotation reste pour lui une valeur ajoutée, dans l’élan de développement des PME, a-t-il dit.

Les différents centres permettront aux PME de gagner en temps et en expertise avec des rencontres et des partenariats dans plusieurs secteurs. Avec ces centres en gestation, le Gabon attend un financement pour amorcer et donner vie aux différents projets.

Ludmilla Ntoutoume

Dans la même catégorie