GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

PROJECTION EN « AVANT-PREMIÈRE NATIONALE » DU FILM « ATLANTIQUE » DE MATI DIOP AU GRAND THÉÂTRE DE DAKAR, LE 2 AOÛT


  22 Juillet      10        Cinema (104),

   

Dakar, 22 juil (APS) – Le Grand Théâtre de Dakar va accueillir le 2
août prochain, à 19 h 30, une projection en « avant-première nationale »
du film « Atlantique » de la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop,
lauréate du Grand Prix du Festival de Cannes (France), selon un
communiqué parvenu à l’APS.

Le texte reçu de la maison de production sénégalaise « Cinékap » annonce
aussi le séjour au Sénégal de la cinéaste franco-sénégalaise, de ce 22
juillet au 19 août prochain.

Mati Diop et d’autres lauréats du Festival de Cannes 2019 seront reçus
par le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop,
mardi à 12 h 30, selon un communiqué de la Direction de la
cinématographie du Sénégal.

Une projection du film « Atlantique » aura lieu à l’Université
Cheikh-Anta-Diop de Dakar, le 5 août. La séance de projection sera
suivie d’un débat dirigé par l’économiste et écrivain Felwine Sarr et
le professeur Bada Ndoye, en présence des étudiants.

Des projections en plein air du même film sont prévues à Thiaroye
(banlieue de Dakar), le 6 août, à La Médina, à Dakar, le 7 août, puis
aux Parcelles Assainies et à Yoff (banlieue de Dakar), le 8 août.

« Atlantique », le premier long métrage de Mati Diop, revient sur la
migration irrégulière et ses nombreuses morts causées par des
naufrages en mer Méditerranée, empruntée par les migrants africains
pour atteindre l’Europe.

Entre fiction et fantastique, « Atlantique » donne la voix aux femmes
dirigées par l’héroïne Ada, amante de Souleimane, qui est mort en
traversant l’océan Atlantique.

« J’ai voulu dédier ce film à une certaine jeunesse, d’abord celle
disparue en mer dans l’Atlantique en voulant rejoindre l’Espagne. Et
j’ai voulu aussi rendre hommage à cette jeunesse d’aujourd’hui
vivante, pleine de vie », avait dit Mati Diop, le 16 mai dernier, à la
fin de la projection du film à la 72e édition du Festival de Cannes.

De son court métrage « Atlantiques » (2010) au long métrage « Atlantique »
(2019) en passant par son documentaire « Mille Soleils » (2013), Mati
Diop évoque « un même mouvement » par lequel elle essaie d’investir et
d’apprendre, de découvrir, d’interroger son pays, le Sénégal, qui la
« fascine » et la « déçoit » tout à la fois.

Dans la même catégorie