MAP Sahara marocain: le SG de l’ONU réaffirme la centralité du processus politique onusien APS COVID-19 : DEUX DÉCÈS ET 163 NOUVELLES INFECTIONS ANP Tahoua : L’INS sensibilise les opérateurs économiques de la région sur le recensement général des entreprises (ReGEN 2022) AIP Un opérateur minier fait don d’un bâtiment de trois classes à l’EPP Yao-Amoinkro AIP 2,6 milliards de personnes affectées à travers le monde par des repas cuits aux combustibles polluants (OMS) APS DANS LA RÉGION DE DIOURBEL, 189 LISTES PRENNENT PART AUX ÉLECTIONS LOCALES APS A KAOLACK, L’ADMINISTRATION EST FIN PRÊTE POUR L’ORGANISATION DU VOTE (GOUVERNEUR) APS A FOUNDIOUGNE, 71 % DES CARTES D’ÉLECTEUR ONT ÉTÉ DISTRIBUÉES (PRÉFET) APS MBOUR : 329.513 ÉLECTEURS INSCRITS APS TAMBACOUNDA : 264.759 ÉLECTEURS ATTENDUS AUX URNES

La Commission de l’Union africaine salue le paraphe du décret constitutionnel par le Conseil militaire au Soudan et les leaders de la contestation


  5 Août      11        Politics (17833),

   

Rabat, 05/08/2019 (MAP) – La Commission de l’Union africaine a salué le paraphe du décret constitutionnel par le Conseil militaire au Soudan et les leaders de la contestation, notant « une avancée qui jette les bases d’une transition démocratique avec un gouvernement dirigé par des civils ».

Le paraphe du décret constitutionnel «vient compléter la Déclaration Politique déjà adoptée par les parties», souligne le Président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat dans un communiqué publié lundi.

«Cette avancée jette les bases d’une transition démocratique avec un gouvernement dirigé par des civils», ajoute le Président de la Commission qui a saisi cette opportunité «pour adresser ses félicitations aux acteurs politiques civils et militaires qui ont su transcender leurs divergences en plaçant les intérêts du pays au-dessus de toute autre considération».

Le Président de la Commission «engage les partenaires bilatéraux et multilatéraux à redoubler d’efforts pour apporter au Soudan et ses autorités transitionnelles le soutien nécessaire», lit-on dans ce communiqué.

Début juin, le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’’Union africaine avait suspendu avec effet immédiat la participation de la République du Soudan à toutes les activités de l’UA jusqu’à la mise en place effective d’une autorité civile de transition, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie