APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN INFORPRESS Santo Antão: Coordenação do projecto Apoio ao Micro Empreendedorismo Feminino preocupada com problemática do lixo

MATAM : RENCONTRE DE PARTAGE SUR LE PROGRAMME ECOLE-ENTREPRISE


  31 Octobre      13        Businesses (191),

   

Matam, 31 oct (APS) – La ville de Matam (nord-est) a abrité jeudi une

rencontre de partage avec les acteurs de la formation professionnelle

dans le cadre du programme de formation Ecole-Entreprise (PF2E)

financé par l’Etat du Sénégal, a constaté l’APS.

Le programme de formation Ecole-Entreprise ‘’vient à son heure’’,

souligne Aboubacry Sow, assistant technique dudit programme. Il

explique qu’il permet en effet aux jeunes âgés de 16 à 35 ans

d’’’avoir un métier, un diplôme d’Etat’’ et ’’d’être aujourd’hui

formés par une entreprise’’.

Le programme vise à ‘’former des jeunes à travers des entreprises

dites formatrices’’. Concrètement, il s’agit pour le jeune de signer

un contrat d’apprentissage avec une entreprise. La formation

complémentaire « se fera’’ ensuite « dans un établissement de formation

public ou privé’’, a-t-il précisé.

Selon lui, l’Etat va accompagner le jeune bénéficiaire en lui payant

une allocation mensuelle de 40.000 francs la première année, 20.000

francs la deuxième année et 10.000 francs la troisième. ‘’C’est donc

dire que c’est l’Etat qui accompagne tout ce dispositif lié à cette

formation programme Ecole-Entreprise’’, a-t-il dit.

Il a précisé qu’aucun quota n’a encore été fixé pour la région de

Matam. L’objectif du programme, a-t-il rappelé, est de former 25.000

jeunes à travers le Sénégal. Ces jeunes seront encadrés par 3.000

tuteurs en entreprise.

‘’Si les entreprises de la région de Matam offrent des places de

formation, on va les mettre en contact avec les établissements de

formation professionnelle qui sont dans les alentours’’, a-t-il

ajouté.

Dans la même catégorie