AIP Côte d’Ivoire – AIP / La ministre Mariatou Koné exhorte les élèves à prendre leurs études au sérieux AGP Guinée/Formation : 11 institutions d’enseignements supérieurs sur 17 habilitées à délivrer des diplômes session 2020-2021 selon un résultat provisoire de l’ANAQ AGP Boké-Tourisme: Une caravane internationale touristes étrangers attendue le 30 novembre dans la région AIP Côte d’Ivoire-AIP/Eliminatoire mondial 2023 : Les éléphants basketteurs triomphent des Angolais (57-56) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La FAAPA préoccupée par la probable dissolution de l’Agence béninoise de presse APS LA FSAPH MISE SUR LA COMMUNICATION POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE MARRAKECH APS LES ÉLEVEURS SOLLICITENT L’AIDE DE L’ETAT POUR DÉVELOPPER LA CULTURE FOURRAGÈRE APS QUELQUE 3.355 GÉNISSES IMPORTÉES ENTRE 2017 ET 2021 MACKY SALL PRÉSIDE À DAHRA LA JOURNÉE NATIONALE DE L’ÉLEVAGE APS YOUSSOU NDOUR SOLLICITÉ DANS LE COMBAT POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ DE MARRAKECH

Gabon : 45 200 hectares de terres accordés pour l’exploitation agricole à l’Estuaire et dans la Ngounié


  1 Novembre      11        Agriculture (24),

   

Libreville, 31 Octobre (AGP) – En présidant, le mercredi 30 octobre 2019, la 5ème réunion ordinaire de la Commission nationale d’affectation des terres (CNAT), le ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, chargé du plan climat et du plan d’affectation des terres, Prof. Lee White, a accordé 45 200 hectares de terres pour l’exploitation agricole dans les zones d’Idemba et Remboué, respectivement situées dans les provinces de la Ngounié et de l’Estuaire.

Ce fut l’occasion pour le Pr. Lee White, en sa qualité de président du CNAT, de passer en revue les rapports des sous-commissions techniques, d’évaluer l’état d’avancement des projets en cours et d’examiner les demandes d’attribution des terres, de permis forestiers et miniers.

Le point fort de cette rencontre fut l’accord de l’attribution de 45 200 hectares de terres pour l’exploitation agricole dans les zones d’Idemba et Remboué respectivement situées dans les provinces de la Ngounié et de l’Estuaire.

«C’est un moment historique pour nous. C’est la première fois que, dans le cadre de la mise en place de la stratégie nationale de développement du secteur agricole, nous avons pu bénéficier de l’avis favorable de la commission pour nous donner la possibilité d’exploiter des terres agricoles et de pouvoir les affecter à des agri-preneuses et agro-industriels nationaux ainsi qu’à des coopérants », a déclaré le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche et de l’Alimentation, Biendi Maganga Moussavou.

Pour rappel, la Commission nationale d’affectation des terres a pour mission d’élaborer le plan d’affectation des terres, d’encadrer et de définir l’utilisation du territoire aux fins de garantir la comptabilité des activités socio-économiques, l’intégrité environnementale et l’optimisation de la gestion des ressources naturelles.

Dans la même catégorie