APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN INFORPRESS Santo Antão: Coordenação do projecto Apoio ao Micro Empreendedorismo Feminino preocupada com problemática do lixo

AME DIOP LANCE UN POJET POUR AMÉLIORER L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES


  6 Novembre      0        Job (216),

   

Kaolack, 5 nov (APS) – Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Dame Diop, a procédé, mardi, à Kaolack (centre), au lancement du Projet d’appui au développement des compétences et de l’entrepreneuriat des jeunes (PADCEJ), a constaté l’Aps.

Ce projet d’un coût de 13 milliards de F Cfa est financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat du Sénégal, a dit le ministre ajoutant qu’il vise à améliorer l’employabilité des jeunes dans cinq régions du pays.

Selon lui, l’objectif général du projet est de contribuer à la croissance et à l’emploi à travers l’amélioration de la qualité de la main d’œuvre, de la compétitivité des entreprises et de l’entrepreneuriat des jeunes dans les secteurs porteurs de l’industrie et de l’agriculture.

« Ce projet nous permettra de former les jeunes, de les incuber, de les former en entrepreneuriat et enfin de les financer pour qu’ils puissent développer leur propre entreprise dans le domaine de l’auto-emploi’’, a souligné le ministre.

Le projet permettra de former 2000 jeunes sur les métiers du pétrole et du gaz, 1500 jeunes sur les métiers de l’agroalimentaire et 1000 jeunes en entrepreneuriat.

Le ministre a précisé aussi que le projet sera orienté vers les métiers porteurs notamment ceux du pétrole et du gaz, de l’agrobusiness, du cuir et des peaux.

« C’est un dispositif qui vient compléter l’ensemble des programmes mis en place par l’Etat du Sénégal pour la formation et l’employabilité des jeunes’’, a t-il souligné.

Le projet interviendra dans les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Saint-Louis et Ziguinchor sur une durée d’exécution de 5 ans (2019-2023).

AME DIOP LANCE UN POJET POUR AMÉLIORER L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES


  6 Novembre      0        Job (216),

   

Kaolack, 5 nov (APS) – Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Dame Diop, a procédé, mardi, à Kaolack (centre), au lancement du Projet d’appui au développement des compétences et de l’entrepreneuriat des jeunes (PADCEJ), a constaté l’Aps.

Ce projet d’un coût de 13 milliards de F Cfa est financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat du Sénégal, a dit le ministre ajoutant qu’il vise à améliorer l’employabilité des jeunes dans cinq régions du pays.

Selon lui, l’objectif général du projet est de contribuer à la croissance et à l’emploi à travers l’amélioration de la qualité de la main d’œuvre, de la compétitivité des entreprises et de l’entrepreneuriat des jeunes dans les secteurs porteurs de l’industrie et de l’agriculture.

« Ce projet nous permettra de former les jeunes, de les incuber, de les former en entrepreneuriat et enfin de les financer pour qu’ils puissent développer leur propre entreprise dans le domaine de l’auto-emploi’’, a souligné le ministre.

Le projet permettra de former 2000 jeunes sur les métiers du pétrole et du gaz, 1500 jeunes sur les métiers de l’agroalimentaire et 1000 jeunes en entrepreneuriat.

Le ministre a précisé aussi que le projet sera orienté vers les métiers porteurs notamment ceux du pétrole et du gaz, de l’agrobusiness, du cuir et des peaux.

« C’est un dispositif qui vient compléter l’ensemble des programmes mis en place par l’Etat du Sénégal pour la formation et l’employabilité des jeunes’’, a t-il souligné.

Le projet interviendra dans les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Saint-Louis et Ziguinchor sur une durée d’exécution de 5 ans (2019-2023).

Dans la même catégorie