APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN INFORPRESS Santo Antão: Coordenação do projecto Apoio ao Micro Empreendedorismo Feminino preocupada com problemática do lixo

KAOLACK : QUATORZE ENTREPRISES IMPLIQUÉES DANS LA MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME ’’ECOLE-ENTREPRISE’’


  6 Novembre      6        Businesses (191),

   

Kaolack, 4 nov (APS) – Quatorze entreprises de la région de Kaolack (centre) sur 48 démarchées ont accepté d’accueillir des appentis du programme « Ecole-Entreprise », a annoncé le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, Dame Diop.

« Nous allons signer des conventions pour des jeunes dans le cadre de ce programme Ecole-Entreprise qui leur permettra d’avoir une allocation de 40.000 par mois entièrement financé par les ressources de l’Etat », a dit M. Diop en visite ce lundi à Kaolack pour le lancement de ce programme.

« Kaolack est la première étape d’une tournée nationale consacrée à des forums d’échanges avec les jeunes sur le dispositif du programme de formation Ecole-Entreprise et surtout pour signer des conventions de formation Ecole-Entreprise », a-t-il indiqué.

Selon lui, l’objectif de ce forum est de présenter le dispositif de formation et d’emploi dans la région mais aussi de donner la parole aux jeunes pour recueillir leurs avis et propositions afin d’améliorer leur employabilité.

Dame Diop compte également communiquer sur les opportunités de formation et d’emploi offertes par son département et partager avec les acteurs concernés sur les modalités du programme « Ecole-Entreprise », entre autres questions.

Il rappelle que ce programme initié par les pouvoirs publics vise à permettre aux jeunes « de commencer leur formation en alternance dans les entreprises et dans les centres de formation ».

Dans cette perspective, ce programme cible « les jeunes âgés de 16 à 35 ans prioritairement les sortants du cycle fondamental ou les jeunes qui ne sont dans aucun dispositif de formation. L’entreprise formatrice doit être une entreprise qui a au moins un employé ».

KAOLACK : QUATORZE ENTREPRISES IMPLIQUÉES DANS LA MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME ’’ECOLE-ENTREPRISE’’


  6 Novembre      6        Businesses (191),

   

Kaolack, 4 nov (APS) – Quatorze entreprises de la région de Kaolack (centre) sur 48 démarchées ont accepté d’accueillir des appentis du programme « Ecole-Entreprise », a annoncé le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, Dame Diop.

« Nous allons signer des conventions pour des jeunes dans le cadre de ce programme Ecole-Entreprise qui leur permettra d’avoir une allocation de 40.000 par mois entièrement financé par les ressources de l’Etat », a dit M. Diop en visite ce lundi à Kaolack pour le lancement de ce programme.

« Kaolack est la première étape d’une tournée nationale consacrée à des forums d’échanges avec les jeunes sur le dispositif du programme de formation Ecole-Entreprise et surtout pour signer des conventions de formation Ecole-Entreprise », a-t-il indiqué.

Selon lui, l’objectif de ce forum est de présenter le dispositif de formation et d’emploi dans la région mais aussi de donner la parole aux jeunes pour recueillir leurs avis et propositions afin d’améliorer leur employabilité.

Dame Diop compte également communiquer sur les opportunités de formation et d’emploi offertes par son département et partager avec les acteurs concernés sur les modalités du programme « Ecole-Entreprise », entre autres questions.

Il rappelle que ce programme initié par les pouvoirs publics vise à permettre aux jeunes « de commencer leur formation en alternance dans les entreprises et dans les centres de formation ».

Dans cette perspective, ce programme cible « les jeunes âgés de 16 à 35 ans prioritairement les sortants du cycle fondamental ou les jeunes qui ne sont dans aucun dispositif de formation. L’entreprise formatrice doit être une entreprise qui a au moins un employé ».

Dans la même catégorie