APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN INFORPRESS Santo Antão: Coordenação do projecto Apoio ao Micro Empreendedorismo Feminino preocupada com problemática do lixo

DES DÉPUTÉS PRÉCONISENT LE RATTACHEMENT DE LA DER AU MINISTÈRE DE LA JEUNESSE


  30 Novembre      11        Businesses (191),

   

Dakar, 29 nov (APS) – Des députés ont préconisé vendredi le « rattachement » de la Délégation générale à l’entreprenariat rapide (DER) au ministère de la Jeunesse et la hausse des ressources allouées à l’Agence nationale pour la promotion de la jeunesse (ANPEJ) et au Programme des domaines agricoles communautaire (PRODAC).

Le député de Benno Bokk Yakaar (BBY, mouvance présidentielle), Abdou Mbow, est le premier à monter au créneau en indiquant que pour « des soucis de cohérence », la DER doit être placée sous la tutelle de ce département ministériel dont le budget était en train examiné à l’Assemblée nationale.

Selon Abdou Mbow, un rattachement de la DER à ce ministère lui permettrait de faire des résultats.

« Ce programme (DER) doit être logé au niveau du ministère de la Jeunesse et renforcer les autres programmes comme l’ANPEJ, le PRODAC », a-t-il plaidé.

A sa suite, la députée Awa Niang a suggéré d’associer le ministère de la Jeunesse à la distribution des financements de la DER.

Les députées Lika Bâ et Mame Diarra Fam ont elles aussi plaidé en faveur de l’augmentation du budget du ministère de la Jeunesse, pour lui permettre de prendre en charge les préoccupations des jeunes.

Plusieurs autres députés, dont Awa Niang, ont demandé la réhabilitation des centres départementaux d’éducation populaire et sportive (CDEPS) de plusieurs localités du pays.

DES DÉPUTÉS PRÉCONISENT LE RATTACHEMENT DE LA DER AU MINISTÈRE DE LA JEUNESSE


  30 Novembre      12        Businesses (191),

   

Dakar, 29 nov (APS) – Des députés ont préconisé vendredi le « rattachement » de la Délégation générale à l’entreprenariat rapide (DER) au ministère de la Jeunesse et la hausse des ressources allouées à l’Agence nationale pour la promotion de la jeunesse (ANPEJ) et au Programme des domaines agricoles communautaire (PRODAC).

Le député de Benno Bokk Yakaar (BBY, mouvance présidentielle), Abdou Mbow, est le premier à monter au créneau en indiquant que pour « des soucis de cohérence », la DER doit être placée sous la tutelle de ce département ministériel dont le budget était en train examiné à l’Assemblée nationale.

Selon Abdou Mbow, un rattachement de la DER à ce ministère lui permettrait de faire des résultats.

« Ce programme (DER) doit être logé au niveau du ministère de la Jeunesse et renforcer les autres programmes comme l’ANPEJ, le PRODAC », a-t-il plaidé.

A sa suite, la députée Awa Niang a suggéré d’associer le ministère de la Jeunesse à la distribution des financements de la DER.

Les députées Lika Bâ et Mame Diarra Fam ont elles aussi plaidé en faveur de l’augmentation du budget du ministère de la Jeunesse, pour lui permettre de prendre en charge les préoccupations des jeunes.

Plusieurs autres députés, dont Awa Niang, ont demandé la réhabilitation des centres départementaux d’éducation populaire et sportive (CDEPS) de plusieurs localités du pays.

DES DÉPUTÉS PRÉCONISENT LE RATTACHEMENT DE LA DER AU MINISTÈRE DE LA JEUNESSE


  30 Novembre      11        Businesses (191),

   

Dakar, 29 nov (APS) – Des députés ont préconisé vendredi le « rattachement » de la Délégation générale à l’entreprenariat rapide (DER) au ministère de la Jeunesse et la hausse des ressources allouées à l’Agence nationale pour la promotion de la jeunesse (ANPEJ) et au Programme des domaines agricoles communautaire (PRODAC).

Le député de Benno Bokk Yakaar (BBY, mouvance présidentielle), Abdou Mbow, est le premier à monter au créneau en indiquant que pour « des soucis de cohérence », la DER doit être placée sous la tutelle de ce département ministériel dont le budget était en train examiné à l’Assemblée nationale.

Selon Abdou Mbow, un rattachement de la DER à ce ministère lui permettrait de faire des résultats.

« Ce programme (DER) doit être logé au niveau du ministère de la Jeunesse et renforcer les autres programmes comme l’ANPEJ, le PRODAC », a-t-il plaidé.

A sa suite, la députée Awa Niang a suggéré d’associer le ministère de la Jeunesse à la distribution des financements de la DER.

Les députées Lika Bâ et Mame Diarra Fam ont elles aussi plaidé en faveur de l’augmentation du budget du ministère de la Jeunesse, pour lui permettre de prendre en charge les préoccupations des jeunes.

Plusieurs autres députés, dont Awa Niang, ont demandé la réhabilitation des centres départementaux d’éducation populaire et sportive (CDEPS) de plusieurs localités du pays.

Dans la même catégorie