Les étudiants de l’université de Niamey condamnent les attaques meurtrières récurrentes dans le pays AIB Burkina : Le gouvernement et ses partenaires échangent autour de la production agro-sylvo-pastorale AIB Burkina : l’Etat préconise des formations professionnelles privés aboutissant à l’auto-emploi AIB Fada N’Gourma : Plusieurs élèves blessés suite à des échauffourées avec les FDS GNA Australian High Commission supports training of women in dairy processing GNA ACET launches call for SMEs into Business Transformation Programme GNA Murder suspect weeps as he awaits committal proceedings MAP Grand Prix 4* de Gorla Minore en Italie : Le cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar se classe 3ème APS ENTRE 500 ET 700 PARTICIPANTS ATTENDUS AU 6E FORUM DE LA FINANCE ISLAMIQUE (ORGANISATEURS) GNA COVID-19: All set for second dose vaccination in Ashanti

UN OFFICIEL PROPOSE DE DÉVELOPPER LA ‘’CULTURE DE L’INFORMATION’’ SUR LES OFFRES D’EMPLOI


  9 Décembre      7        Innovation (4304), Job (216), Society (27153),

   

Dakar, 8 déc (APS) – Le directeur de l’emploi au ministère du
Travail, Demba Diop, a plaidé, samedi, à Saint-Louis (nord), pour le
développement au Sénégal d’une ‘’culture de l’information’’ sur le
marché de l’emploi, pour permettre aux diplômés d’avoir une bonne
connaissance des offres d’emploi.

C’est un ‘’défi majeur’’ à relever par le Sénégal, ‘’pour une bonne
visibilité des offres d’emploi, au profit des jeunes demandeurs
d’emplois’’, a souligné M. Diop.

Il introduisait un panel organisé par l’association Alumini-Wasanar,
qui réunit les diplômés de l’Université Gaston-Berger (UGB) de
Saint-Louis, sur l’emploi et l’insertion professionnelle.

‘’Les étudiants ne sont pas forcément des chômeurs, ils doivent avoir
un projet professionnel, en sachant ce qu’ils veulent faire sur les
cinq ans à venir, par exemple’’, a suggéré Demba Diop.

Lors du panel présidé par le professeur Ousmane Thiaré, recteur de
l’UGB, en présence des diplômés de ladite université, il a invité les
étudiants à préparer leur ‘’développement personnel’’ et à s’armer de
‘’compétences numériques’’.

Il a décrit un marché du travail caractérisé par la ‘’précarité de
l’emploi et sa robotisation’’, avec l’émergence des nouvelles
technologies, avec des entreprises constituées, au Sénégal, à ‘’98 ou
99% et petites et moyennes entreprises/petites et moyennes industries,
dont seules 2% sont capables de recruter’’.

Les universités les plus avancées ont très tôt compris que ‘’leur
développement et leur épanouissement dépendaient à plusieurs égards de
l’implication de leurs propres diplômés dans leur fonctionnement’’, a
souligné M. Diop.

En marge du panel, l’association Alumini-Wasanar a offert 45 bourses
sociales à des étudiants de l’UGB.
BD/ESF

Dans la même catégorie