GNA Collective effort needed to solve sanitation issues-Assembly Member GNA National Security Ministry investigates alleged manhandling of CitiFM journalists GNA COVID-19: Clinicians trained in critical case management GNA PIAC calls for proper targeting of Annual Budget Funding Amount Inforpress Montante distribuído de direitos autorais ronda os quatro mil contos – SCM Presidente da República promete dialogar com sindicatos do sector educativo sobre as greves de professores ANG Presidente da República exonera ministro das pescas Malam Sambú ANG Ladislau Embassa promete um sistema judicial eficiente e eficaz GNA Woman attacked by wild antelope succumbs to death GNA Cuba seeks Ghana’s vote at United Nations

De la lingerie et des produits d’hygiène offerts au centre de santé urbain de Gbanandougou


  20 Décembre      15        Photos (3802), Women's Leadership (335),

   

Touba, 20 déc (AIP)- La Fondation african women initiatives (AWI) a offert, jeudi, de la lingerie, des produits d’hygiène et des kits alimentaires au personnel du centre de santé urbain (CSU) du quartier Gbanandougou de Touba ainsi qu’à cinq mères ayant donné naissance à des bébés.

Ce don comprend des draps, du savon liquide et en poudre, de l’eau de javel, des couches jetables et des gants et des kits alimentaires, d’une valeur de plus d’un million de francs CFA. Ils ont été remis par la secrétaire générale de la Fondation AWI, Mme Bakayoko Mariama Diarra, dans le hall du CSU de Gbanandougou.

Ces produits, selon Mme Bakayoko, devront « apporter le sourire au personnel et aux mamans qui ont accouché », remettant ce don au nom de la présidente de la Fondation AWI, Fofana Mariam au médecin-chef, Dr Diabaté Dopré, aux deux sages-femmes, à l’infirmière et aux garçons et filles de salle.

La maternité du centre de santé urbain de Gbanandougou enregistre en moyenne 50 accouchements par mois, selon la sage-femme major, Fofana Nadege Korotoum, évoquant au passage un besoin de couveuse pour les prématurés et des équipements d’oxygénation.

Le centre de santé urbain de Gbanandougou comprend une maternité, un dispensaire, une pharmacie et un laboratoire non fonctionnel. Il manque d’ambulance et n’est pas clôturé.

 » Notre CSU est devenu le lieu de passage des piétons, motocyclistes et animaux. Nous sommes dans une insécurité totale », déplore son médecin-chef, Dr Diabaté Dopré.

Dans la même catégorie