GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN) APS INAUGURATION DU COMPLEXE SPORTIF DE L’ECOLE DES OFFICIERS DE LA GENDARMERIE, VENDREDI

SOIREE CULTURELLE POUR RENFORCER LA COHESION SOCIALE A MANGO


  6 Janvier      7        Arts & Cultures (1417),

   

Mango, 6 jan. (ATOP) – Une soirée culturelle pour sceller davantage la cohésion sociale et la paix dans l’Oti s’est déroulée le samedi 21 décembre à la place Cimao à Mango.
Cette manifestation culturelle est à l’actif du Conseil Episcopal Justice et Paix ( CEJP) en collaboration avec l’ONG Américaine Catholic Relief Service (CRS) avec l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et du gouvernement togolais. Elle s’inscrit dans la mise en œuvre du projet intitulé « Plateforme de dialogue communautaire pour le développement et la cohésion sociale ». Elle a permis aux jeunes des différents corps de métiers et des partis politiques qui ont participé en octobre dernier a un atelier sur la cohésion sociale de faire la restitution des acquis de cette rencontre à la masse afin  de vulgariser  les concepts de tolérance, d’acceptation de l’autre et de développement local en vue de l’instauration d’une société paisible.
Cette soirée riche en sons et en couleurs a été marquée par la prestations des artistes et la présentation des sketches qui promeuvent le vivre ensemble, la consolidation de la paix et des danses folkloriques exhibant l’identité culturelle des Anoufo.
Plusieurs artistes se sont à l’occasion succédé pour tenir en haleine le nombreux public mobilisé pour la circonstance. L’autre temps forts de cette soirée a été des représentations scéniques , A travers un sketch intitulé « la métaphore du feu », l’auditoire a été instruit sur les sources et les stratégies de règlement des conflits, les conséquences liées à cette situation. Le public a été également édifié sur le cas du Rwanda où en 1992 des milliers de personnes ont été tuées lors du génocide qu’a connu le pays. Cependant, les Rwandais ont compris qu’il fallait privilégier le vivre ensemble et fédérer ensemble des énergies pour le développement de la patrie. L’autre événement de cette manifestation est la prestation des groupes de danses « Awassa » «  N’Gomdé », « Dondo Bambati » qui ont mis en valeur les richesses du terroir.
Le superviseur du projet cohésion sociale à Mango, Nana Martin s’est félicité de la restitution des acquis faite par ces jeunes à la population, ajoutant que la paix est indispensable à tout développement. Pour M. Nana, ces jeunes constituent des « projecteurs connecteurs » qui ont compris que malgré leurs diversité d’opinion, ils sont condamnés à vivre ensemble et à œuvrer pour le développement de leur localité. Il a encouragé les jeunes à apporter leurs contributions au développement de l’Oti.

Dans la même catégorie