MAP Le Rwanda adopte des mesures strictes pour contrer une troisième vague de Covid-19 MAP Le Niger et le Nigeria confrontés à une « crise nutritionnelle majeure » chez les enfants (MSF) MAP Rabat abrite l’exposition « Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc », une première en Afrique et dans le monde arabe MAP Elections en Ethiopie : fermeture des bureaux de vote (Conseil national électoral) MAP La CAF veut rendre le football africain plus compétitif (Président) GNA Kenyan MP commends Ghana’s COVID testing speed GNA 94 per cent of children fear unemployment in future GNA Women’s FA Cup: Thunder Queens fall, Ampem Darkoa Ladies cruise to the final stage GNA VGMA Music Summit: National agenda to market Ghana’s music vital for the industry growth GNA Ash Cell donates PPE to three hospitals in Kumasi

UN GALA DE FOOTBALL A QUATRE POUR PROMOUVOIR LA COHESION SOCIALE A MANGO


  6 Janvier      4        Sport (5519),

   

Mango, 6 jan. (ATOP) – Un gala de football pour promouvoir la paix et la cohésion sociale a regroupé quatre équipes issus des quartiers de mango, le dimanche 29 décembre sur le terrain de l’Ecole primaire publique Eyadema de la ville.

Il s’agit des équipes de « GTZ » de Sangbana, de « Réal  FC» de Djabou, de « Sahel FC «  de Fonboro et de « USM » de  Zongo.
Le coup d’envoi de cette première rencontre jouée 15 mn X 2 entre Réal et Sahel a été donné par le secrétaire général de la commune Oti 1, Tontondi Koami, en presence du chef canton de Mango, EL Hadj Nambiéma Tabi Zakar, des autorités administratives et militaires.
Les deux équipes entament la partie sans un temps d’observation. La domination alterne d’un camp à l’autre, mais les attaquants ont manqué d’efficacité à la finition. A la reprise on assiste à une légère domination de la formation de Djabou qui réussit à trouver le chemin des filets à la 22e mn grâce à Mangoussa Akim. Ce but n’entame guère le moral de l’équipe de Sahel qui change de stratégie d’attaque, une tactique qui s’est révélée payante à la 25e mn par Yikoué Charif.
A un but partout, les vingt-deux joueurs cherchent à faire la différence, mais aucun but ne sera marqué jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Digué Kouassi.
Il a fallu recourir à la séance des tirs au but. A cet exercice les joueurs de Real ont été plus adroits, réussissant 3 tirs contre 2 pour leurs adversaires.
Le second match a opposé « GTZ » à « USM ». A la fin du temps réglementaire, le score était vierge. A la séance des tirs au but, USM a transformé 3 tirs contre 1 son adversaire. A la pause de chaque rencontre le public a suivi des prestations des artistes de la chanson, des groupes folkloriques et des sketches invitant à la préservation de la paix et à la consolidation de la cohésion sociale et du vivre ensemble.
Les quatre équipes participantes ont été gratifiées chacune d’une enveloppe.
Ce gala est à l’actif du Conseil Episcopal Justice et Paix (CEJP) section Togo en collaboration avec l’ONG Américaine Catholic Relief Service(CRS). Il s’inscrit dans la mise en œuvre du projet « Plateforme de dialogue communautaire pour le développement local et la cohésion sociale », conçu et financé par le PNUD et le gouvernement togolais.
Le chef canton de Mango, EL hadj Nambiema Zakar a convié les jeunes à être des artisans infatigables de la paix et du développement de la ville de Mango. Pour le chef canton, « Mango revient de loin » et il urge pour tout le monde de contribuer à la pérennisation du climat de paix et de la cohésion, indispensable pour un développement de la préfecture.
De son côté, le superviseur du projet cohésion sociale a Mango, Nana Martin s’est dit satisfait de l’ambiance qui a prévalu durant ce tournoi et de l’écoute attentive du message dont le public a fait preuve. Nana a exprimé sa gratitude au CRS, au PNUD et au gouvernement togolais pour leurs appuis multiformes la formation des jeunes et des leaders en cohésion sociale a Mango.

Dans la même catégorie