ANG Fórum China-África / «As respostas principais que a crise necessita não foram dadas» diz Carlos Lopes ANG Contas públicas/”As declarações do Presidente do Tribunal de Contas foram desajustadas, insensatas e incongruentes”, refere nota da ANP ANG Covid-19/Ómicron estava na Holanda antes de ser detectada na África do Sul ANG Comunicação Social/SINPOPUCS anuncia greve de três dias nos órgãos públicos ANP Niger : Ouverture à Niamey de la 13ème édition du FIMA APS LES TRANSPORTS ROUTIERS DE KAOLACK ONT LARGEMENT OBSERVÉ LEUR MOT D’ORDRE DE GRÈVE ANP Le Président Mohamed Bazoum rencontre les membres de l’Association des Commissionnaires Agréés en Douane du Niger ANP Le Premier Ministre Nigérien s’entretient avec la cheffe de la coopération suisse AIB Burkina : Lancement de la télévision en ligne Faso Kibaaru TV, exclusivement en langues nationales AIB Burkina : Lancement de la télévision en ligne Faso Kibaaru TV, exclusivement en langues nationales

Côte d’Ivoire : 133 millions €, budget des prochaines élections


  31 Janvier      4        Politics (17315),

   

Abidjan, 31/01/2020 (MAP) – Les futures échéances électorales en Côte d’Ivoire seront financées à hauteur de 75 milliards FCFA en 2020 et 12,9 milliards FCFA en 2021, soit un total de 87, 9 milliards FCFA (près de 133 millions d’euros), a fait savoir le ministre ivoirien de l’économie et des finances, Adama Coulibaly.

L’officiel ivoirien s’exprimait, jeudi à Abidjan, lors d’une cérémonie de signature de trois sessions d’accords entre la Côte d’Ivoire et le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD).

Il s’agit de la signature des plans de travail 2020 entre la Côte d’Ivoire et le PNUD, d’un accord-cadre du PNUD avec la Fondation Bénédicte Jeanine Kacou Diagou (BJKD) et d’un projet d’appui aux élections en Côte d’Ivoire.

Ce dernier accord portant assistance électorale du PNUD à la Commission électorale indépendante (CEI, organe électoral ivoirien), contribuera selon le ministre ivoirien, à la préparation et à l’organisation dans les « meilleures conditions » des élections à venir. La Côte d’Ivoire organisera en octobre prochain une élection présidentielle.

« Ce projet mettra l’accent sur le développement des capacités, mais surtout sur la nécessité d’assurer un cycle électoral crédible, transparent, inclusif et sans violences lors des présidentielles et législatives à venir. Ainsi le projet est prévu pour une durée de deux ans allant de janvier 2020 à décembre 2021 », a expliqué M. Coulibaly.

« Le gouvernement mettra tout en œuvre pour la bonne exécution de ce projet afin de garantir à la Côte d’Ivoire des élections libres, transparentes et apaisées », a assuré le ministre ivoirien.

Dans la même catégorie