ANP Le Président de la République préside une réunion du conseil supérieur de la défense nationale ANP Le Président de la République préside une réunion du conseil supérieur de la défense nationale ANP Tahoua : Un incendie consume 16 boutiques dans un marché de la ville APS L’INSTITUT DE DÉFENSE DU SÉNÉGAL INAUGURÉ AU CAMP IDRISSA-FALL APS UNE RALLONGE DE 45 MILLIARDS POUR LA MODERNISATION DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT APS LE FONSIS ET L’AFREXIMBANK EN SYNERGIE POUR ACCOMPAGNER LES PORTEURS DE PROJETS Inforpress São Vicente: Festival de desporto para atletas com deficiência dá início às comemorações dos 100 anos da travessia aérea Inforpress Relatório sobre últimas eleições presidenciais revela que a imprensa deu uma cobertura igualitária aos candidatos Inforpress PR animado com sinais de retoma teme evolução da pandemia que possa levar a um novo fechamento Inforpress Pólo da Escola do Mar em São Miguel vai servir Santiago e as ilhas do Sul – ministro

Guinée/fête du 08 mars : « Près de 80% des postes de décision occupés par les femmes à la Douane », dixit Komah Makany


  9 Mars      105        Women's Leadership (329),

   

Conakry, 09 mars (AGP)- Le sous-lieutenant Komah Makany en service à la Douane Nationale au Park- container de la Douane Nationale a soutenu qu’à la douane nationale, les femmes occupent près de 80% des postes de décision. Cette annonce a été faite à l’occasion de la célébration de la journée internationale des femmes le 8 mars 2020 au Palais du peuple.
A l’entame de ses propos, le sous-lieutenant Komah Makany a rassuré qu’au niveau de la douane nationale, la question du genre ne souffre d’aucune entorse, les femmes occupent près de 80% des postes décision à la satisfaction de tous.
«  Il y a beaucoup de femmes qui occupent des postes de responsabilité. Le genre n’est pas ségrégué à la douane. Le directeur général des services de douanes, le général de brigade Toumany Sangaré met tout en œuvre pour l’épanouissement de la femme au sein de sa structure » a précisé le sous-lieutenant avant de dire que « nous sommes à notre juste valeur ».
Sachant qu’on ne peut pas obtenir tout dans un plateau d’or, le sous-lieutenant Komah Makany a invité les femmes guinéennes à s’intéresser à la formation qui peut les permettre au moment venu, de tenir tête devant les hommes jusqu’ici indéboulonnables.
« C’est l’occasion pour moi de dire aux femmes d’accepter de se former même s’il y a des postes de responsabilité on peut les mettre, mais si elles ne connaissent pas, comment elles vont évoluer » a-t-elle indiqué avant d’insister qu’à la douane la femme n’est pas ségréguée.
Elle a par ailleurs souligné qu’elle parvient avec aisance à concilier ses charges administratives avec celles de son foyer.

Guinée/fête du 08 mars : « Près de 80% des postes de décision occupés par les femmes à la Douane », dixit Komah Makany


  9 Mars      112        Women's Leadership (329),

   

Conakry, 09 mars (AGP)- Le sous-lieutenant Komah Makany en service à la Douane Nationale au Park- container de la Douane Nationale a soutenu qu’à la douane nationale, les femmes occupent près de 80% des postes de décision. Cette annonce a été faite à l’occasion de la célébration de la journée internationale des femmes le 8 mars 2020 au Palais du peuple.
A l’entame de ses propos, le sous-lieutenant Komah Makany a rassuré qu’au niveau de la douane nationale, la question du genre ne souffre d’aucune entorse, les femmes occupent près de 80% des postes décision à la satisfaction de tous.
«  Il y a beaucoup de femmes qui occupent des postes de responsabilité. Le genre n’est pas ségrégué à la douane. Le directeur général des services de douanes, le général de brigade Toumany Sangaré met tout en œuvre pour l’épanouissement de la femme au sein de sa structure » a précisé le sous-lieutenant avant de dire que « nous sommes à notre juste valeur ».
Sachant qu’on ne peut pas obtenir tout dans un plateau d’or, le sous-lieutenant Komah Makany a invité les femmes guinéennes à s’intéresser à la formation qui peut les permettre au moment venu, de tenir tête devant les hommes jusqu’ici indéboulonnables.
« C’est l’occasion pour moi de dire aux femmes d’accepter de se former même s’il y a des postes de responsabilité on peut les mettre, mais si elles ne connaissent pas, comment elles vont évoluer » a-t-elle indiqué avant d’insister qu’à la douane la femme n’est pas ségréguée.
Elle a par ailleurs souligné qu’elle parvient avec aisance à concilier ses charges administratives avec celles de son foyer.

Dans la même catégorie