GNA Greed, dishonesty and hypocrisy must be eschewed in ‘galamsey’ fight – Asantehene GNA COVID-19 has affected blood mobilisation – Dr Srofenyo GNA GSS and Gender Ministry train census grievance redress agents GNA Volta NDC MPs donate to Moslem communities in Hohoe GNA Rastafarian Saga: Applicant not a student of Achimota School–AG GNA Cherish unity as Muslims – Imam urges GNA Excesses by National Security operatives on CitiFM journalists pass for wickedness – Affail Monney GNA KoKMA declares ban on drumming, noisemaking GNA Enforce containerization of transit cargoes– Alhaji Iddisah GNA Collective effort needed to solve sanitation issues-Assembly Member

Les femmes de la CNPS sensibilisées sur le bien-être et la gestion du stress au travail


  13 Mars      12        Society (27062), Women's Leadership (335),

   

bidjan, 13 mars  (AIP)- Les femmes de la Caisse nationale de la prévoyance sociale (CNPS) ont été sensibilisées vendredi à Abidjan, sur le bien-être et la gestion du stress au travail dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme (JIF).

Au cours de cette sensibilisation, les conférenciers dr Beugré Djetê et Kadjo Madelaine, ont fait remarqué que le stress est une réponse du corps par rapport à une tache, la conséquence d’une situation et le résultat d’une interaction entre l’individu et son environnement mais qui n’est pas forcement négatif.

Selon eux, l’homme ne peut pas vivre sans stress parce qu’il lui permet de s’adapter face à tout changement heureux et malheureux.

Ils ont indiqué qu’on parle de bon stress lorsqu’on arrive à faire face aux situations et de mauvais stress, lorsque celui-ci provoque l’hypertension, l’anxiété, l’insomnie, l’instabilité, la nervosité, les erreurs, l’indécision, l’ennui.

Ils ont souligné que le stress est provoqué par plusieurs facteurs à savoir que l’on peut être soi-même,  une source de stress, les problèmes familiaux (Funérailles), culturels, sociaux environnementaux, le travail, le harcèlement psychologique et sexuel, l’isolement et la non reconnaissance du travail bien fait.

Ils ont également précisé que le mauvais stress se manifeste par les tremblements, l’insomnie, les troubles, le fait d’être trop content, la tristesse, la perte de confiance, le fait d’être déconcentrer et se promener dans les bureaux pour causer et déconcentrer les autres, la fatigue chronique, les maux de têtes malgré la prise de médicaments, les troubles de la mémoire, les maladies cardio-vasculaires, les ulcères, le diabète, la baisse des défenses immunitaires, les douleurs chroniques, les absences prolongées au travail, le fait d’être démotiver.

Selon eux, pour tirer plaisir du stress, il faut savoir le gérer en prenant conscience qu’on est stressé, et prendre des mesures puis reconnaître les symptômes du stress et agir en faisant du sport, une activité physique telle que faire le ménage, nettoyer son jardin, cultiver la bonne humeur, positiver, relativiser les situations, respirer par le ventre, créer l’occasion d’avoir une bonne relation avec votre partenaire, apprendre à chanter, écouter la musique, avoir  de bonnes pratiques d’hygiène et de sécurité, apprendre à investir en soi-même, savoir être seul, faire son bilan annuel de santé soi-même en vue de l’évaluation de sa psychologie et travailler dans de bonnes conditions.

Dans la même catégorie