GNA Collective effort needed to solve sanitation issues-Assembly Member GNA National Security Ministry investigates alleged manhandling of CitiFM journalists GNA COVID-19: Clinicians trained in critical case management GNA PIAC calls for proper targeting of Annual Budget Funding Amount Inforpress Montante distribuído de direitos autorais ronda os quatro mil contos – SCM Presidente da República promete dialogar com sindicatos do sector educativo sobre as greves de professores ANG Presidente da República exonera ministro das pescas Malam Sambú ANG Ladislau Embassa promete um sistema judicial eficiente e eficaz GNA Woman attacked by wild antelope succumbs to death GNA Cuba seeks Ghana’s vote at United Nations

Un réseau féministe d’une vingtaine d’associations voit le jour


  13 Mars      5        Women's Leadership (335),

   

Abidjan, 13 mars (AIP)- Un réseau féministe dénommé « L’Alliance des femmes engagées pour le changement (ALFEC) » a vu le jour à Abidjan à travers une cérémonie de lancement s’est déroulée, vendredi, àla Fondation Friedrich Ebert qui a abrite le siège de ce réseau, pour avoir encouragé sa création.

Porté sur les fonts baptismaux en octobre 2019, à Grand-bassam, ce réseau est composé de 25 membres à savoir 17 membres actives et huit membres d’honneur représentant les pionnières des associations et syndicats qui font la promotion des droits des femmes. Il est un regroupement qui se veut dynamique, transversale et inclusive.

Selon la coordonnatrice, Marie France Kouakou, l’ALFEC a pour objectif général de déconstruire les stéréotypes de genre visant à réduire la femme dans un rôle de reproduction et un rôle communautaire à travers son combat féministe ayant pour but d’assurer le respect et la protection des droits de toutes les femmes peu importe leur niveau académique et social.

Comme actions prioritaires pour cette année, le réseau envisage la sensibilisation et la formation, à travers des ateliers, de 500 jeunes issus des partis politiques sur le processus électoral afin de les outiller en plaidoyer et la lutte contre les violences à l’égard des femmes sous toutes ses formes.

Le représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert, Thone Schöne a salué l’initiative de la mise en place de ce réseau dans la mouvance de la célébration de la Journée internationale des droits de la femme (JIF). Le fait que cette association regroupe des membres issues de tous les secteurs d’activité sera un atout. « Votre diversité et votre union feront votre force », a-t-il révélé aux membres.

Des pionnières telles que Georgette Zamblé-Balié ont participé à la création du réseau. Pour elle, l’ALFEC ne sera pas un réseau « de trop » parce que les aînées seront constamment à leurs côtés pour les encadrer afin que la relève, par « la jeune génération », soit bien assurée.

Dans la même catégorie