Les étudiants de l’université de Niamey condamnent les attaques meurtrières récurrentes dans le pays AIB Burkina : Le gouvernement et ses partenaires échangent autour de la production agro-sylvo-pastorale AIB Burkina : l’Etat préconise des formations professionnelles privés aboutissant à l’auto-emploi AIB Fada N’Gourma : Plusieurs élèves blessés suite à des échauffourées avec les FDS GNA Australian High Commission supports training of women in dairy processing GNA ACET launches call for SMEs into Business Transformation Programme GNA Murder suspect weeps as he awaits committal proceedings MAP Grand Prix 4* de Gorla Minore en Italie : Le cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar se classe 3ème APS ENTRE 500 ET 700 PARTICIPANTS ATTENDUS AU 6E FORUM DE LA FINANCE ISLAMIQUE (ORGANISATEURS) GNA COVID-19: All set for second dose vaccination in Ashanti

Lancement à Yopougon du programme de formation des jeunes filles-mères en entrepreneuriat


  15 Juin      7        Businesses (191), Job (216),

   

Songon, 15 juin 2020 (AIP)- L’association « Pro-kids Côte d’Ivoire », a procédé samedi, à Yopougon, au lancement de la première édition de son programme de renforcement des capacités des jeunes filles en entrepreneuriat, leadership féminin et développement de la petite enfance et gestion de projet.

Ce programme de formation dénommée « Pro-girls Fellowship » est à l’intention de 50 jeunes filles-mères, soit 25 jeunes filles-mères issues de la commune de Yopougon et 25 autres de la commune d’Abobo, pour une durée de huit mois », a expliqué la présidente-fondatrice de Pro-kids Côte d’Ivoire, Aicha Traoré.

Mme Traoré a souligné qu’à l’issue de cette formation gratuite, les 10 meilleures jeunes filles-mères d’entre elles seront sélectionnées pour bénéficier d’une formation pratique dans les métiers tels que la coiffure et la menuiserie. Par la suite, elles seront réinsérées dans des établissements scolaires pour celles qui désirent reprendre le chemin de l’école.

Le programme « Pro-girls Fellowship », au cours duquel seront formées des filles-mères élèves, des filles-mères prostituées et des jeunes filles enceintes, a également pour objectif de contribuer à la réduction des grossesses en milieu scolaire et faciliter l’insertion professionnelle de ces jeunes filles, selon la présidente-fondatrice de Pro-kids Côte d’Ivoire.

« La deuxième partie de notre programme consistera à faire la sensibilisation dans les écoles pour lutter contre les grossesses en milieu scolaire et à faire de certaines jeunes filles-mères nos ambassadrices », a-t-elle ajouté.

Créée en 2017, l’association « Pro-kids Côte d’Ivoire » travaille pour l’amélioration des conditions d’éducation en milieu rural au niveau des écoles maternelles et au développement de la petite enfance.

Dans la même catégorie