GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi GNA Corruption: Let’s stand for our values – Emile Short GNA Ghana welcomes World Bank’s new education strategy for Western and Central Africa GNA African governments asked to increase funding to overcome learning poverty GNA 56 to participate in Carnegie African Diaspora Fellowship Program GNA 67 BRCs launched to support MSMEs GNA Evelyn Andoh, 63, wins ultimate prize for the Gold in the Oil Awards NAN Super Falcons arrive in Rabat for final preparation ahead of 12th WAFCON LINA Gov’t Makes Gains In Infrastructure, As President Weah Dedicates NAN Bulgaria mulls another sports cooperation with Nigeria, says

FORCE COVID-19 : 449 BÉNÉFICIAIRES RECENSÉS POUR LE CINÉMA ET L’AUDIOVISUEL


  3 Juillet      20        Cinema (104),

   

Dakar, 3 juil (APS) – Le sous-comité cinéma et audiovisuel créatif a recensé 449 bénéficiaires de l’aide du FORCE Covid-19 attribuée au 7e art, a indiqué, vendredi le directeur de la cinématographie Hugues Diaz.

’’A l’issue des travaux de répartition du sous-comité cinéma et audiovisuel créatif mis en place par le ministère de la Culture, une liste de 449 bénéficiaires a été établie dont 357 personnes, travailleurs intermittents et 92 entreprises et associations’’, a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse à la maison de la Culture Douta Seck.

Selon M. Diaz, des critères multiformes spécifiques à chaque corps de métier du cinéma et de l’audiovisuel ont été retenus par le sous-comité à savoir l’ancienneté, l’employabilité, le dynamisme de l’entreprise, et surtout la légalité de la structure.

’’La carte professionnelle a été un moyen de détection des véritables professionnels du secteur’’, a t-il ajouté.

Pour le président du sous-comité cinéma et audiovisuel créatif, Khalilou Ndiaye, trois principes à savoir ’’l’inclusion, l’équité et l’équilibre’’ ont prévalu à la répartition de cette aide de l’Etat aux professionnels.

’’Nous avons essayé de ratisser le plus large possible pour toucher le maximum de bénéficiaires (…) et exploité les bases de données des associations professionnelles et de la direction de la cinématographie. Nous avons veillé à l’équité dans la répartition en identifiant les différents acteurs du sous-secteur et leurs niveaux d’impact. (…) Nous avons aussi tenu à ce qu’il n’y ait pas de trop grandes disparités entre les différentes catégories à l’intérieur de chaque filière’’, a expliqué M. Ndiaye.

Les techniciens, réalisateurs, scénaristes administrateurs de production et acteurs, de production, exploitation/distribution, instituts de formation, festivals et manifestations cinématographiques, tous ont été pris en compte.

Sur les 500 millions de Francs Cfa alloués au sous-comité du cinéma et de l’audiovisuel créatif, 206 850 000 FCFA ont été attribués aux travailleurs intermittents, 102 800 000 FCFA aux entreprises d’exploitation et de distribution, aux festivals et manifestations cinématographiques et aux structures de formation et 190 200 000 FCFA aux sociétés de production.

Un premier chèque de 250 millions de francs CFA a été remis mardi au sous-comité.

Le reste sera versé incessamment, a assuré le directeur de la Cinématographie.

Dans la même catégorie