GNA SOS Children’s Villages Ghana empowers youth in Abuakwa North GNA Hardford Motors donates to National Chief Imam to mark Eid-Ul-Fitr GNA Police Cadet Trainees Matriculate GNA Muslims celebrate Eid flamboyantly – Ashaiman GNA Stakeholders commit to tackling teenage pregnancy in Bosomtwe GNA CDD-Ghana researches impact of COVID-19 on government reforms GNA Shun party politics at the workplace GNA Ghanaians must respect the rights and freedoms-NCCE Director GNA Assembly Member appeals for construction of bridge GNA Madina MP calls for peaceful co-existence

Les femmes et les jeunes entrepreneurs appelés à s’approprier le projet PADMPDME pour  l’intérêt général de la République 


  15 Juillet      46        Businesses (191),

   

Kinshasa, 15 juillet 2020(ACP)-Le Ministre provincial des Petits et moyennes entreprises (PME),  Paulin Babanga a appelé les femmes et les jeunes entrepreneurs à s’approprier du projet d’appui au développement des Micro, Petites et Moyennes Entreprises (PADMPME) en vue de travailler dans l’intérêt général de la ville de Kinshasa en particulier et de la République en  général.

Il a lancé cet appel mercredi à l’occasion de la journée de communication sur le processus opérationnel dudit projet.

Selon lui, cette journée de communication va durer 4 jours, soit du 15 au 18 juillet à Kinshasa,  va former les  différents entrepreneurs  sur le processus opérationnel dudit projet PADMPDME.

M.Babanga a indiqué que ce projet vient résoudre le problème des femmes et jeunes entrepreneurs dans le cadre du chômage, du banditisme, avant d’encourager le personnel commis à cette tâche d’apporter leur pierre à l’édifice. 

De son côté, Mme Mimie Modjaka , assistante du Coordonnateur et point focal de Kinshasa,  a  dans son exposé expliqué que ledit projet est conclu entre le gouvernement et l’IDA, dans le but de répondre au besoin de croissance et de compétitivité des PME et au développement du pays.

Elle a également fait savoir que le projet est de 100 millions d’USD dans le but de soutenir la croissance du MPE, d’accroître les opportunités d’emploi et d’entrepreneuriat pour les jeunes et les femmes dans les zones ciblées  à savoir, la ville de Kinshasa,  Matadi, Goma et Lubumbashi.

Pour elle, les résultats attendus de ce Projet est de former 4500 femmes dans les micro-entrepreneurs,  2500 femmes dans les micro-entrepreneurs,  750 jeunes entrepreneurs qui doivent bénéficier d’une formation et des subventions en espèces.

Mme  Chantal Nsimba,  experte en genre et inclusion sociale du PADMPME, a, quant à elle, parlé de la sous-composantes aux femmes entrepreneurs qui consiste  à aider les femmes qui travaillent de manière, autonome, les entrepreneures de subsistance et celles qui dirigent des entreprises à domicile ou familiales. 

Pour elle, les cibles sont des femmes individuellement en groupement (association, coopératives, groupements d’intérêt économique qui évoluent dans les secteurs formels ou informels.

Pour le Coordonnateur Charles Mutala, expert des PME du PADMPME  a expliqué la compétition des plans d’affaires qui est un maillon très importante qui concerne les jeunes dont l’âge varie entre 18 à 35 ans.

Selon lui, il faut avoir les capacités entrepreneuriales des jeunes et des PME établies pour améliorer la croissance et la performance des PME, constituer un pipeline d’une nouvelle génération entrepreneurs afin d’élargir le tissu des PME.

Le PADMPME soutient la croissance des MPME et les aide à accroitre  les possibilités d’emploi et d’entrepreneuriat pour les jeunes et les femmes. Les secteurs visés sont l’industrie légère,  Agro-transformation et les services (à  l’exclusion du commerce en général et des activités d’import-export), considérés comme les plus susceptibles de générer des activités à valeur ajoutée et des emplois pour la population défavorisée.

Le PADMPME mis en place 2018, grâce à un prêt de 100 millions de dollars reçus de la Banque mondiale, soutient la croissance des MPME et les aide à accroître des possibilités d’entrepreneuriat, principalement pour les jeunes et les femmes, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie