GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN) APS INAUGURATION DU COMPLEXE SPORTIF DE L’ECOLE DES OFFICIERS DE LA GENDARMERIE, VENDREDI

Décès de l’ancien Premier ministre Seydou Elimane Diarra à l’âge de 87 ans


  20 Juillet      46        Politics (15565),

   

Abidjan, 20 juil 2020 (AIP) – L’ancien Premier ministre Seydou Elimane Diarra est décédé à Abidjan le dimanche 19 juillet 2020 à 87 ans.

Seydou Diarra a été Premier Ministre (décembre 1999 à octobre 2000) sous la transition militaire, puis entre février 2003 et décembre 2005.

Né le 23 novembre 1933 à Katiola, au nord du pays, le Premier ministre Seydou Elimane Diarra a mené une carrière entre l’agriculture et la politique. Diplômé de l’Ecole nationale supérieure agronomique de Montpellier, il a débuté en politique dans l’opposition.

Arrêté en 1963 et emprisonné deux ans pour « complot » contre le président Félix Houphouët-Boigny, il gagne néanmoins la confiance de ce dernier qui lui confie la gestion de la Caisse de stabilisation et de péréquation des prix des produits agricoles (CAISTAB).

Représentant à Londres de l’Organisation internationale du café de 1966 à 1970, il se dirige ensuite vers la diplomatie en qualité d’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Brésil et dans divers pays européens entre 1970 et 1985.

Revenu à l’agriculture, il gèrera plusieurs sociétés d’exploitation du cacao avant de revenir à la vie publique en 1999 lorsque le général Robert Guéï, devenu chef de l’Etat, en fait son Premier ministre.

En 2001, il réussit à réunir, au sein du Forum de réconciliation nationale qu’il préside, les quatre leaders ivoiriens, Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara et Robert Gueï.

Il est nommé une nouvelle fois Premier ministre le 25 janvier 2003, après l’accord de Marcoussis.

Dans la même catégorie