Inforpress São Vicente: Festival de desporto para atletas com deficiência dá início às comemorações dos 100 anos da travessia aérea Inforpress Relatório sobre últimas eleições presidenciais revela que a imprensa deu uma cobertura igualitária aos candidatos Inforpress PR animado com sinais de retoma teme evolução da pandemia que possa levar a um novo fechamento Inforpress Pólo da Escola do Mar em São Miguel vai servir Santiago e as ilhas do Sul – ministro Inforpress FCF: Mário Semedo é candidato único à sua própria sucessão Inforpress Covid-19: Cabo Verde volta a exigir teste negativo à entrada do país AIP Comoé Capital et Itia Sarl s’unissent pour créer une entreprise de fruits séchés dans le Nord ivoirien AIP La Fondation Lonaci remet un internat, une école et une cantine à Toumodi et N’Dêbo AGP Journée mondiale de lutte contre le sida : Ovan abrite les manifestations dans l’Ogooué-Ivindo AIB Lutte contre le terrorisme : Le Burkina Faso plaide pour un soutien urgent de la Chine

La sculpture de Belkahia, une invite au « déambulage artistique »


  28 Juillet      34        Editor's choice (2269), Photos (3948), Plastic Arts (50),

   

Rabat, 28/07/2020 (MAP) – La sculpture de Farid Belkahia est un nouveau personnage qui rejoint le « déambulage artistique » dans le parvis du Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain (MMVI), a souligné le président de la Fondation nationale des musées, Mehdi Qotbi, qui s’est félicité qu’elle vient compléter « l’invitation au voyage en dehors des murs du Musée ».

Dans une déclaration à la MAP, M. Qotbi s’est, d’emblée, réjoui de la présence dans le Musée d’une sculpture signé Farid Belkahia, « l’un des plus grands artistes marocains ».

Le président de la FNM s’est également félicité de pouvoir donner la chance aux visiteurs de « déambuler, se promener et ‘voyager’ dans ‘le Musée extérieur' », en admirant les chefs-d’oeuvre d’Oussman Sow, de Fernando Botero, d’Ikram Kabbaj et bien sûr celui de Farid Belkahia, « qui vient donner davantage de visibilité à nos grands artistes marocains ».

M. Qotbi s’est par ailleurs dit heureux que la sculpture de Belkahia, qui « comprend des signes amazighs », permettra de « donner de l’air aux contemplateurs, en de tels moments difficiles ».

De son côté, le directeur du MMVI , Abdelaziz Idrissi, a expliqué que Belkahia, fidèle à son style, a encore une fois travaillé sur la matière, en utilisant des signes et des symboles de la culture ancestrale et « cette oeuvre majestueuse qui fait plus de quatre mètres constitue en quelque sorte la synthèse de son travail ».

C’est une façon de créer un lien étroit avec les visiteurs avant même qu’ils accèdent au Musée, a-t-il poursuivi, ajoutant que cette oeuvre, et celle de Kabbaj, reflètent la richesse de la programmation de l’institution culturelle avec la présence d’une oeuvre internationale, une oeuvre continentale et une présence conséquente d’artistes marocains.

En effet, dans la continuité de ses actions valorisant la rencontre entre l’art et le public dans un esprit d’ouverture et d’inclusion, la Fondation nationale des musées a procédé, à travers la mise en place de cette nouvelle sculpture, à compléter le parcours des prestigieuses sculptures devant le MMVI afin d’intégrer l’art dans le paysage urbanistique de la ville lumière et capitale de la culture.

La FNM souligne que cette exposition part de la conviction que l’art par ces sculptures devient accessible. Il transforme les espaces publics et participe à leur embellissement, tout en se servant à la fois à l’intérieur que de l’extérieur du musée.

Cette œuvre résulte d’un acte de mécénat culturel, c’est aussi une marque de confiance dont bénéficie la FNM auprès du public, soutient la Fondation.

Dans la même catégorie